Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Dans ma bulle livresque
  • Dans ma bulle livresque
  • : Dévoreuse de livres, tout les moments sont bons pour lire. Chaque livre est une fenêtre ouverte sur un mode de pensée différente, un autre monde, une autre réalité. Un livre me permet de m'évader, de me déconnecter de ce qui m'entoure ou de ce qui m'empli la tête. Je vous invite donc dans ma bulle personnelle, avec des avis tout aussi personnels qui n'engagent que moi ;)
  • Contact

Ma lecture en cours

Hate list

En Lecture Commune

Bannière Gr3nouille

Rechercher

Mes codes

Coup de coeur!!!!!

5.jpg

 

 

 

Excellent!!

4

 

 

 

C'est bon!

3

 

 

 

Bof, j'ai pas aimé

2.jpg

 

 

 

Nul!

1.jpg

Aussi présente sur :

i logo10

 

PL.jpg

 

MS.jpg

Dark-Ambiance.jpg

16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 00:01

http://www.ada-inc.com/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/l/e/leminuitdecyndere_1.jpg576 Pages
30 Septembre 2011
Éditions ADA
29.92€ / 24,95$

Présentation :

Jordam est l’un des quatre frères d’un clan d’hommes-bêtes maudits. Mais il est unique: la splendeur des couleurs d’Auralia l’a charmé, éveillant une noble conscience qui se heurte à ses appétits brutaux.

Cyndere, héritière d’une grande dynastie dirigeante, et son mari, Deuneroi, partagent le rêve d’aider l’homme-bête. Mais quand Deuneroi est tué par le peuple même qu’il cherche à aider, Cyndere risque sa vie et sa réputation pour rejoindre Jordam. Près d’un mystérieux puits – une source apparente des couleurs d’Auralia — une belle et une bête forment un lien prudent. Est-ce que Jordam sera écrasé par la noire pulsion de sa malédiction, ou se lèvera-t-il contre ses frères pour défendre les survivants de la maison d’Abascar d’un assaut mortel?

 

Mon avis sur le tome 1 >>>ICI


Mon avis :

Alors que dans le premier tome, on se concentrait sur la maison d'Abascar, une des quatre maisons de l'Étendue, dans ce roman c'est la maison Bel Amica qui est au centre. Cyndere est l'héritière désignée, mais elle poursuit un plan beaucoup plus vaste : guérir les hommes-bêtes de la maison Cent Regus qui sont affligés d'une terrible malédiction. Pour ça, elle se lie d'amitié avec un homme-bête du nom de Jordam, qui semble se défaire de la noire damnation dans lequel est plongé son peuple.

J'avoue que je n'ai trouvé aucun intérêt pour l'histoire. Cette histoire qui suit le premier tome est vraiment très loin d'avoir le panache de son prédécesseur. Je me suis ennuyée tout du long et les seuls moments que j'ai trouvés intéressant, c'est lorsqu'on faisait un retour vers la maison d'Abascar pour voir comment ils se débrouillaient depuis la catastrophe qui a presque anéanti leur maison. À aucun moment je ne me suis sentie interpellée par la maison Bel Amica, leur politique, leurs moeurs et leurs coutumes et encore moins pour la maison Cent Regus. Vide, ça m'a paru vide.

Même chose pour les personnages. Dans le premier tome, j'avais vraiment adoré les personnages, qui étaient étroitement liés à la maison d'Abascar. Comme Auralia, qui a disparu et qui n'est absolument pas présente dans ce deuxième tome. Le Galopin n'est pas vraiment présent non plus, même si on le voit à quelques reprises et Scharr ben Fray on le rencontre seulement deux ou trois fois. Les personnages comme Cyndere et Jordam n'ont pas su retenir mon attention. Je ne me suis pas attachée à eux et je suis restée totalement indifférente à eux. On rencontre le Gardien à plusieurs reprises, mais pas de trace des Enfants du Nord.

Pour ce qui est de l'écriture, je n'ai rien retrouvé d'extraordinaire et on dirait que le mystère qui portait le premier tome a complètement disparu. Il a le même défaut que le premier tome, on rencontre des créatures et de la végétation inconnue, comme des arbres-spirales, mais rien n'est décrit et il n'y a pas moyens de se faire une image de cet univers particulier. Bon, on peut dire que ça se lit vite quand même et une chance, vu mon total désintérêt pour ce deuxième tome.

Déçue, ça oui. la fin du premier tome laissait présager quelque chose d'extraordinaire. Ce tome ne fait pas exception, la fin laisse penser qu'il y a quelque chose de plus qui s'en vient, surtout concernant le Galopin et la maison d'Abascar, qui sont ce qui m'intéresse le plus dans la trame de cette saga... Vais-je me laisser prendre? Force est de constater que sans Auralia, rien ne me retient face à cette saga.

2

Repost 0
Published by Selena - dans Fantasy
commenter cet article
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 00:01

Le poison de la vengeance480 Pages
4 Février 2009
Éditions Baam!
15.00€ / 24,95$

Présentation :

« Une chose est de savoir que Royal m’a tué, une autre de me concentrer sur le détail des jours et des nuits où il m’a fait affamer puis battre à mort. Je me rappelle sa gifle qui a fait éclater ma joue tuméfiée et dont je garde à ce jour une cicatrice sur le visage. Je ne me suis jamais pardonné le triomphe que je lui ai concédé en me suicidant par le poison. »

Ressuscité d’entre les morts, FitzChevalerie n’a plus qu’une idée en tête : se venger de son oncle, le Prince Royal, qui l’a humilié et a trahi son propre frère Vérité, souverain légitime.

Maintenant que le cœur des Six-Duchés a été déplacé à Gué-de-Négoce, plus rien n’unit Fitz à son passé d’assassin royal.

Saura-t-il trouver les ressources pour reprendre goût à la vie ?

 

Mon avis sur le prélude >>>ICI

Mon avis sur le Tome 1 >>>ICI

Mon avis sur le Tome 2 >>>ICI

Mon avis sur le Tome 3 >>>ICI


Mon avis :

Tout le monde croit Fitz mort, mais celui-ci est ressuscité par la magie du Vif. Ce n'est pas sans conséquences, car il est maintenant plus loup qu'homme. Burrich, le seul à être dans le secret avec Umbre, fait des efforts incroyables pour lui redonner sa conscience humaine. Mais Fitz ne veut pas se rappeler, c'est trop douloureux de redevenir un homme. Sauf qu'il n'aura pas le choix s'il veut se venger de Royal qui est maintenant roi.

L'histoire est toujours aussi captivante. Fitz en bave encore un coup, mais une autre vie lui est maintenant offerte et j'espérais de tout coeur qu'il saisirait sa chance. C'est mal connaître Fitz! Ce tome nous amène sur les routes des Six-Duchés, vers les terres de l'intérieur, délaissant les côtes qu'on connaît si bien. Une sorte de road trip moyenâgeux et ce n'est vraiment pas facile pour lui, il ne peut que compter sur lui et son loup. L'évolution de Fitz est le principal sujet du roman et on ne se concentre vraiment pas sur ce qui arrive aux autres personnages, ni même à ce qui arrive au royaume des Six-Duchés, même si on en a de légers aperçus. Différent donc, étrange parfois, mais tout aussi intéressant. Avec tout ce qui s'y passe (et ne s'y passe pas), je qualifierais ce tome de "transition".

Si j'ai été ravie de retrouver Fitz, n'empêche que beaucoup de personnages m'ont manqués. Comme Kettricken et Vérité, mais surtout le Fou. J'espère vivement le retrouver et enfin éclaircir tout le mystère qui entoure ce personnage. J'espère aussi, enfin, en savoir plus sur les Anciens que Vérité est allé chercher. Parlant de mystère, on en sait pas plus sur les pirates rouges, même s'ils font toujours autant de ravages...Pour Molly qui a quitté Fitz pour quelqu'un d'autre, mes suppositions se sont confirmées et j'ai trouvé Fitz bien aveugle sur son cas! Et Royal! Royal! Va-t-il mourir un jour celui-là! Je crois n'avoir jamais détesté un personnage à ce point, ni désiré autant qu'un personnage disparaisse d'une saga. Sans lui, ce ne serait pas pareil, mais je veux le voir mort! Je me suis fait un sang d'encre pour Fitz pendant une bonne partie du livre, ayant peur pour lui presque tout du long. Oui, Fitz est attachant, malgré sa morosité. Il souffre encore beaucoup dans ce tome, autant physiquement que moralement.

L'écriture de cette saga est fluide et les éléments que nous apprenons, surprenants. Il y a peut-être un manque d'action à déplorer, mais l'auteur compense par bien d'autres choses. Elle maîtrise à merveille son univers et ses personnages et le tout est nimbé de mystères. Le seul bémol, c'est qu'elle ne nous donne pas vraiment de réponses à nos questions, mais cela a le mérite de rendre accro.

Encore une fois, je suis sous le charme de l'assassin royal!

4

 

Pour lire les premières pages >>>ICI

Repost 0
Published by Selena - dans Fantasy
commenter cet article
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 00:01

Défendre Jacob416 Pages
11 octobre 2012
Éditions Michel Lafon
20.00€ / 29,95$

Présentation :

Depuis vingt ans, Andrew Barber est procureur adjoint du comté de Massachusetts. Admiré par ses pairs pour sa combativité au tribunal, respecté de la communauté, il est aussi un père de famille heureux, veillant sur sa femme Laurie et leur fils Jacob. Quand un crime atroce secoue la quiétude de sa petite ville, c’est la foudre qui s’abat sur lui : son fils de 14 ans est accusé du meurtre d’un camarade de classe.

Andrew ne peut croire à la culpabilité de Jacob et va tout mettre en œuvre pour prouver son innocence. Mais à mesure que les indices à charge s’accumulent et que le procès approche, certaines révélations surgies du passé sèment le doute et menacent de détruire son mariage, sa réputation et sa foi en la justice. Le dos au mur, Andrew devra faire face au pire dilemme de sa vie : choisir entre la loyauté et la vérité pour défendre cet adolescent qu’il connaît si mal.

Dans ce thriller psychologique au suspense à couper le souffle, William Landay dresse le portrait d’une famille en crise confrontée aux démons de la culpabilité, de la trahison et de l’abîme qui peut s’ouvrir sous nos pieds en un instant.

Mon avis :

Je ne reprendrai pas la quatrième de couverture, qui en dit déjà assez. L'histoire est un véritable suspense judiciaire et psychologique, habillement mené. Le tout se déroule sur presque un an de combat contre la machine judiciaire. Il y a certes des longueurs, mais elles ne sont pas inutiles. Elles permettent surtout de "ressentir" le temps qui passe et l'affreuse catastrophe dans laquelle les membres de la famille Barber son plongés. Ce que j'ai aimé, c'est que tout le long, on ne sait pas si Jacob est réellement coupable. On a envie de le croire innocent. En même temps, certains éléments jouent contre lui. Et aussi, on se dit que finalement, c'est bien mince comme éléments... J'ai aimé l'ambivalence que j'ai ressentie, j'ai aimé rester dans le doute jusqu'au final.

Les personnages sont admirablement bien travaillés. On sent que l'auteur maîtrise vraiment ses personnages et leurs manières de fonctionner. On a Andrew Barber, le père travaillant, mais qui est rarement là. Il ne connaît pas vraiment bien son fils, mais il l'aime. Il ne doute pas un instant de sa culpabilité, cela ne lui traverse même pas l'esprit qu'il soit coupable. Peut-être est-il en plein déni? Laurie, la mère, est celle qui subit la plus grosse transformation durant le procès. Au début, nous la voyions sous les traits d'une femme douce, allumée et pétillante. Elle se transforme progressivement en une ombre, à mesure que les doutes lui rongent le coeur. Car elle est sa mère, elle connaît son fils. Elle se dit que peut-être, oui, une telle chose est possible. Le personnage le plus réaliste selon moi, reste Jacob. L'auteur a vraiment su saisir toutes les nuances complexes d'un adolescent. Il ressemble à un adolescent normal, avec quelques problèmes. Mais quel adolescent n'en a pas? Ça ne fait pas de lui un meurtrier en puissance, mais plus on avance, plus on doute de son innocence. Et le voir aussi détaché... ne fait qu'ajouter au mystère!

L'auteur a une formation d'avocat. Ça explique le ton juste et réaliste du roman. Il a su me tenir en haleine tout le long et me surprendre à quelques reprises. J'ai apprécié que le jargon juridique soit accessible et qu'on ne se concentre pas uniquement sur le procès, mais aussi sur ce que vit la famille d'un accusé. J'ai beaucoup aimé que ce soit le père qui raconte l'histoire. Au début, il est dans une salle d'audience, interrogé par un procureur. Le récit est émaillé de transcription du procès-verbal et je me demandais bien de quoi le père était accusé et ce qu'il avait bien pu faire pour se retrouver là. Les échanges verbaux entre l'accusation et la défense dans le procès sont tout simplement captivants! La fin est quelque chose!

En bref, un excellent thriller judiciaire, intense et fascinant, qui vraiment su me surprendre!

4

 

Merci aux Éditions Michel Lafon pour leur confiance!

 

Pour lire les premières pages >>>ICI

 

Pour voir la bande-annonce :

Repost 0
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 00:01

Zombie-malgre-lui.jpgTitre original : Warm bodies
Année : 2013
Réalisation : Jonathan Levine
Avec : Nicholas Hoult, Teresa Palmer, Rob Corddry, John Malkovich, Analeigh Tipton, Dave Franco, Cory Hardrict, Dawn Ford
Durée : 1H37

Présentation :

Un mystérieux virus a détruit toute civilisation. Les rescapés vivent dans des bunkers fortifiés, redoutant leurs anciens semblables devenus des monstres dévoreurs de chair. R, un mort-vivant romantique, sauve contre toute attente Julie, une adorable survivante, et la protège de la voracité de ses compagnons. Au fil des jours, la jeune femme réveille chez lui des sentiments oubliés depuis longtemps… Elle-même découvre chez ce zombie différent autre chose qu’un regard vide et des gestes de momie… Perturbée par ses sentiments, Julie retourne dans sa cité fortifiée où son père a levé une armée. R, de plus en plus humain, est désormais convaincu que sa relation avec Julie pourrait sauver l’espèce entière… Pourtant, en cherchant à revoir Julie, il va déclencher l’ultime guerre entre les vivants et les morts. Les chances de survie de ce couple unique sont de plus en plus fragiles…

 

Mon avis sur le livre >>>ICI

Mon avis :

Après avoir lu le livre qui, contre toute attente, m'avait beaucoup plu, je suis allée voir l'adaptation au cinéma. Je suis pour le moins mitigée...

Tout d'abord, je m'en étais rendu compte avec la bande-annonce, on en a fait une comédie. À plusieurs reprises j'ai eu de petits fous rires. Ce qui n'est pas mal en soit, c'est même très divertissant et j'aime bien rire avec un film. Ça ne tombe pas dans la parodie. Comme le livre, la narration en est faite par R. Sauf que je n'ai pas retrouvé toute l'ambiance du roman et ça m'a un peu chiffonnée. Tout était trop... léger!

Le maquillage des zombies était très réussit et je n'ai rien à redire là-dessus. Les mouvements des zombies étaient très crédibles, ce n'était pas "trop". Si je n'ai pas trouvé le jeu de Nicolas Hoult particulièrement extraordinaire, c'était quand même très bien. Teresa Palmer par-contre a incarné Julie à merveille et j'ai trouvé que son jeu était vraiment sensationnel.

Donc des fous rires oui, mais aussi de beaux moments touchants. Bien que le film porte aussi l'étiquette épouvante-horreur en plus de celle de comédie et romance, je n'ai pas eu peur ou quoi que ce soit d'approchant, les osseux ne sont pas aussi terrifiant que le laisse présager la bande-annonce. La majorité de l'action se situe dans les 20 dernières minutes du film, en plus...

Le tout donne quelque chose de vraiment très léger, peut-être trop par rapport au livre. Je ne suis pas vraiment déçue, j'ai passé un bon moment. C'est le genre de film parfait pour se vider la tête, mais qui n'a rien d'exceptionnel. Mais avoir su, j'aurais attendu la sortie de ce film en DVD au lieu d'aller le voir au cinéma.

 

P.S. Ce film a entièrement été tournée à Montréal! 

3

 

Pour voir la bande-annonce  :

 

Repost 0
Published by Selena - dans Film
commenter cet article
12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 00:01

Il y a quelques jours (je suis toujours en retard pour ce genre de chose^^) J'ai été taguée par une supercopinaute, Ayma. Petit regard sur mes habitudes de lectures :


Es-tu une acheteuse compulsive de livres ?

OUI! Je suis incapable de résister (enfin, oui desfois, mais c'est très duuuuuur!).


A quelle fréquence achètes-tu des livres ?

À toute les semaines^^


As-tu une librairie favorite ?

Le Colisée du livre, où il y a pleins de trésors. Faut fouiller, car ce sont des livres usagés et malgré le fait qu'ils essaient de les classer, parfois je déniche des perles là où elles ne devrais pas être.

 
Fais-tu tes achats de livres seule ou accompagnée ?

Seule. C'est mon moment à moi. (j'adore être seule... je ne suis pas normale loll et ça gêne ceux qui ne comprennent pas^^)

 
Librairie ou achats sur le net ?

Les deux. Quand je passe commande chez Québec Loisirs, c'est par le Net, chez Amazon aussi et quand je regarde les annonces classées Kijiji. Sinon, c'est en librairie.

 
Préfères-tu les livres d’occasion, neufs ou les deux ?

D'occasion, s'ils sont propre. Comme ça, je peux en avoir plus pour mes sous! Un livre neuf, c'est vraiment quand je veux vraiment me faire plaisir!

 
Qu’aimes-tu dans le shopping livresque ?

Le fait de céder à mes envies. De voir toutes ces couvertures. Je me sens bien!

 
Te fixes-tu une limite d’achat par mois ?

Ça va en étonner plusieurs, mais oui! J'ai un budget mensuel et je ne le dépasse jamais!

 
A combien s’élève ta wish-list ?

Heu... vous devez avoir une petite idée de ma PAL, non? Imaginez ma Wish-List! Je dirais, plusieurs centaines!

 
Cite trois livres que tu veux tout de suite...

Le tome 3 de la saga Le Seems, Le tome trois de Charley Davidson et Ne me touche pas


Vers quel type de livres te tournes-tu en premier ?

Je lis de tout, absolument tout, mais j'ai un faible pour la bit-lit, le fantastique.


Pré-commandes-tu tes livres ?

Non, je finirai par l'ajouter à ma PAL quand même^^


Pourquoi un tel pseudo/nom de blog ?

Selena est un nom que j'adore. Mes poupées portaient le noms de Selena quand j'étais petite et je me suis toujours dit que j'appellerais ma fille Selena... Cependant, mon conjoint porte le nom de famille Selesse. Selena Selesse, ça fait dur! Donc j'ai choisi de le prendre en pseudo. Pour Dans ma bulle livresque, la formulation me plaisait.


Parles-nous de ton prof préféré ?

Étonnamment, c'est mon prof de mathématique en secondaire 3. Je hais les math. Je ne comprends rien aux math. Sois je coulais, soit je passais de justesse (avec genre 61-62%). Un jour que j'étais complètement démoralisée par ma note (J'avais toujours 85% et plus dans toutes mes matières... Sauf les math). Le prof est venu me voir et m'a dit qu'il voyait que je faisait de gros efforts pour comprendre, que ce n'était pas de la paresse de ma part, ni de la désinvolture et qu'en définitive, je ne méritais pas une telle note. Il m'a offert de passer trois midis par semaine avec moi, pour m'aider à comprendre. J'ai finis l'année avec une moyenne de 76% en math! 


Quel est ton endroit préféré au monde ?

Chez moi ;)


Parles-nous de ton premier concert :

Je suis allé voir Primus au Festival d'été! Splendide, électrisant, hypnotique!


Un endroit que tu aimerais visiter

L'Égypte!! Cet endroit me fait rêver et me passionne depuis que je suis toute petite!


Parle nous de quelque chose qui te rend complètement folle en ce moment :

La préparation de mon mariage! C'est à s'arracher les cheveux et bordel que c'est stressant!


Si tu pouvais avoir quelque chose instantanément rien qu’en claquant des doigts, ce serait quoi ?

Beaucoup d'argent pour arrêter de travailler et voyager!


Qui taggues-tu ?

Hylyirio, Karine, Hellza, Kora, Edwige, Lilibook, Louve, Ninis47Demoiselle-Coquelicote, Zebuline, si cela vous tente!

Repost 0
Published by Selena
commenter cet article
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 00:30

C-est-lundi2.jpg

D'après une idée de Malou, nous notons chaque lundi nos lectures de la semaine passée, notre lecture actuelle, et les lectures à venir cette semaine.


Les participants sont regroupés chez Galleane .

barre

Ce que j'ai lu cette semaine? (Cliquez sur les couvertures pour voir l'avis^^)

Onde de choc Comment j'ai tué mon banquier ou itinéraire d'un honnête Les dragons de la vallée Le fleau de l'ombre

Ce qui fait un total de 1198 pages!

barre

Ce que je suis en train de lire? (Un clic sur la couverture vous emmène direct sur la fiche chez l'éditeur!)

Défendre Jacob

barre

Ce que je lirai ensuite? (Un clic sur la couverture vous emmène direct sur la fiche chez l'éditeur!)

Le poison de la vengeance

barre

Et vous, votre programme cette semaine?

Repost 0
10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 00:01

 

 

IMM2.jpg

 

Ce rendez-vous hebdomadaire a été mis en place sur le blog The Story Sirens, et repris sur Lire ou Mourir, chez qui sont regroupés tous les participants.

 

Cliquez sur la couverture pour aller voir de quoi il retourne. Un clic sur la couverture vous ammènera sur la fiche de l'éditeur.

barre

Leoden.jpg Le-portail.jpg Garamort.jpg La-fille-du-souflleur-de-verre.jpg Jumelles-a-nouveau.jpg Au-clair-de-la-lune--mon-ami-le-loup.jpg La-petite-marchande-de-reve.png Magic-Berber-copie-1.jpg Uglies.jpg Dark-attirance.jpg

 Et vous, qu'avez-vous reçu cette semaine?

Repost 0
Published by Selena - dans In my Mail Box
commenter cet article
9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 00:01

Le fleau de l'ombre480 Pages / 440 Pages
Octobre 2010
Éditions Nathan / Éditions ADA
16.50€ / 24,95$

Présentation :

Des événements étranges se préparent à Fablehaven. Quelqu’un ou quelque chose a provoqué un fléau qui transforme les êtres de lumière en créatures des ténèbres. Seth découvre le problème assez vite, mais alors que l’infection se propage, il devient évident que la réserve ne pourra plus tenir longtemps. Ayant besoin de secours urgents, les Sorenson se demandent vers qui se tourner. Le Sphinx a déjà donné ses conseils – mais serait-il un traître? Dans sa prison, Vanessa doit bien posséder les informations qui pourraient les mener à un remède, mais peuvent-ils lui faire confiance?

Pendant ce temps, Kendra et les Chevaliers de l’Aube doivent voyager jusqu’à une réserve éloignée et retrouver un autre artéfact. Est-ce que la Société de l’Étoile du Soir parviendra à mettre la main dessus avant eux? Est-ce que ce fléau éteindra à jamais toute lumière à Fablehaven?

 

Mon avis sur le tome 1 >>>ICI

Mon avis sur le tome 2 >>>ICI


Mon avis :

Alors qu'il s'était passé un an entre le premier et le deuxième tome, on retrouve Kendra et Seth quelques semaines seulement après les évènements qui ont clôturé le deuxième tome. Kendra est en danger, car L'Étoile du Soir cherche à la capturer. Elle ne peut donc pas retourner chez elle. En même temps, de lourds soupçons de traîtrise pèse sur l'allié le plus puissant des réserves magiques, le Sphinx. S'il est vraiment un traître, ils sont dans une bien mauvaise posture. Et un fléau inconnu prend d'assaut la réserve de Fablehaven. Les créatures de la lumière se changent en créatures de l'ombre. Personne n'a jamais rien vu de pareil. Personne n'a la solution.

J'ai adoré les deux premiers tomes de Fablehaven et c'est sans surprise que j'ai aussi adoré celui-là! Dans ce tome, on fait la connaissance de bien d'autres créatures, comme les brins-de-lutins, qui ne mesurent qu'un centimètre. Le soupçon de traîtrise qui pèse sur le Sphinx ajoute énormément de suspense à ce tome, en plus de se demander comment la réserve va bien pouvoir tenir debout avec ce fléau. Il y a aussi beaucoup plus d'action dans ce tome. Chaque fois que je m'immerge dans un tome de Fablehaven, je m'émerveille et celui-ci n'a pas fait exception.

Pour ce qui est des personnages, Kendra et Seth sont toujours aussi égaux à eux-mêmes. Seth me fait bien rire, même si quelques fois j'avais envie de lui foutre une ou deux taloches, car ce chenapan est intenable et accumule les bêtises! Mais bon, je peux facilement me mettre à sa place, car j'en ferais certainement des bêtises si j'avais son âge, curieuse comme je suis! On en sait un peu plus sur la nouvelle nature de Kendra, ainsi que ses capacités. J'ai hâte de voir son plein potentiel. Son manque d'enthousiasme cependant me surprend, mais en même temps, elle aussi je peux me mettre facilement à sa place. Pas facile de voir la mort de près tout le temps! On découvre ce que sont les Chevalier de l'Aube, qui avait été évoqués dans le tome précédent. On visite aussi une autre réserve magique, avec des créatures différentes et propres au continent Sud-Américain.

L'auteur fait des descriptions précises mais courtes lorsqu'on rencontre quelque chose de nouveau, ce qui permet de tout se représenter sans mal et sans casser le rythme du récit. La plume est vraiment très agréable! Ça se lit malheureusement trop vite, malgré les presque 500 pages (J'aimerais bien que ma lecture dure des jours et des jours dans cet univers!). Cet univers est vraiment bien construit et devient de plus en plus profond! L'intrigue commune aux tome se fait aussi plus épaisse, plus étoffée, et l'ambiance se fait plus sombre à mesure que les tomes avancent.

À chacun des trois tomes que j'ai lus, le plaisir de la découverte est encore là! Je me plais à imaginer les décors et les créatures avec les descriptions qu'en fait l'auteur et, bien que je ne sois pas une fan des adaptations ciné ou télé, ce serais vraiment une série que j'adorerais voir à l'écran! Bref, je me répète de tome en tome, mais j'adore cette série, c'est un coup de coeur!! Quand j'y entre, j'oublie que je suis une adulte et je retombe en enfance! Si c'est possible, chaque tome est meilleur que le précédent!

5

 

Pour lire les premières pages >>>ICI

 

Pour voir la bande-annonce de ce tome :

Repost 0
Published by Selena - dans Fantastique
commenter cet article
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 00:01

Les dragons de la vallée488 Pages
7 Juin 2012
Éditions ADA
24.75€ / 24,95$

Présentation :

La guerre menace la terre paisible qui règne du Chiril.

Un peintre, devenu combattant malgré lui, pourra-t-il être d’une quelconque aide ?

Une invasion imminente pèse sur son pays, et Tipper Schope se fait entraîner dans la mission d’empêcher trois importantes statues de tomber entre les mains de l’ennemi. Son ami, l’artiste Bealomondore, l’aide à exécuter un plan, et par le fait même, il apprend à brandir une épée plutôt qu’un pinceau.

Comme d’étranges disparitions et une éruption de comportements instables balaient Chiril, personne n’est en sécurité. Un terrible danger fait connaître sa présence maléfique: le Grawl, un chasseur qui ne ressemble à aucune créature rencontrée auparavant.

Pour restaurer l’équilibre de leur pays, Tipper, Bealomondore et leur groupe devront cacher les statues dans la Vallée des dragons et trouver un moyen de vaincre l’armée d’invasion. Quand il reviendra à l’artiste Bealomondore de manier son épée aussi puissamment et naturellement qu’un pinceau, saura-t-il répondre à l’appel de Wulder, qui cherche un défenseur?

 

Mon avis sur le tome 1 >>>ICI


Mon avis :

À la fin du dernier tome, Tipper et la bande avaient réussi à garder les statues en sûreté au Palais Ambré, siège de la royauté de Chiril. Sauf que le calme fut de courte durée. Le royaume menace d'entrer en guerre suite à l'invasion d'un de ses voisins et ces ennemis ont entendu parler de la puissance de ces statues. Ils doivent donc repartir en quête et trouver un endroit sûr pour les cacher. En même temps, ils doivent faire face à un terrible adversaire, le Grawl, qui semble unique en son genre. Ils auront probablement encore besoin de l'aide des dragons...

J'ai bien aimé retrouver l'ambiance bon enfant de cette série, même si elle est un peu assombrie par la guerre. Encore une fois, l'aventure prend la forme d'une quête et c'est ainsi qu'elle est qualifiée tout le long de l'histoire. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, j'ai adoré!

Côté personnage, l'histoire d'amour qui se dessine entre Tipper et Paladin est mignonne. Bealomondore semble aussi éprouver des sentiments pour Tipper, mais ce n'est pas assez marqué pour parler de triangle amoureux et si triangle amoureux il y a dans les prochains tome, je pourrai dire que cela aura été amené tranquillement et avec finesse. On fait la connaissance de petites créatures lilliputiennes que j'ai adoré, les Kimens. Charmantes créatures, vraiment! Je me suis beaucoup amusée avec les personnages, surtout avec Fenworth, le vieux magicien très loufoque. Souvent, ce qu'il dit ne semble pas avoir de sens, mais si on y refléchit, il est brillant. Un sage un peu perdu! Bref, pour moi, c'est un personnage coup de coeur. Autre personnage que j'ai adoré, c'est Lady Peg, la mère de Tipper. Cette femme est complètement à l'ouest. Dans le champ, dans les patates, comme vous voulez, mais cette femme n'est pas "là". Ce qu'évidemment j'ai adoré, parce que ses divagations sont tordantes!

Alors, oui, probable que ce roman aurait été un coup de coeur. Ou pas loin, si ce n'était de l'écriture à proprement parler. Le récit peine à trouver son rythme. La lecture a été légèrement laborieuse et si je me suis accrochée, c'est uniquement parce que j'étais fascinée par l'histoire et amusée par les personnages. À mon avis, il s'agit peut-être d'un problème de traduction. Certaines tournures de phrases étaient bizarres. Du style, une kimens qui a le nez "ridé" face à une mauvaise odeur... Moi j'ai le nez froncé, à la limite plissé... comme si le traducteur n''avais pas su mettre le terme approprié à certains moments. Ce n'est pas comme ça pendant cinq cents pages, mais assez pour que mon plaisir s'en trouve amoindri.

Mais, comme j'ai expliqué en début de chronique, j'ai tout adoré à part l'écriture dans ce roman, pas un mot de travers à dire sur l'histoire ou les personnages. Je veux quand même lire le troisième tome!

3

 

Merci aux éditions ADA pour ce partenariat!

Repost 0
Published by Selena - dans Fantasy
commenter cet article
7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 00:01

Sur Dark Ambiance, a eu lieu un swap sur le United Kingdom. C'est avec Salsera qu'a eu lieu mon échange de colis! Voici ce que j'ai reçu :

 

Swap-0336.JPG

 

Swap-0338.JPG

 

Swap-0341.JPG

 

Un gros merci à toi Salsera! Je suis très contente!!! J'ai hâte de me plonger dans ces livres et les chocolats sont délicieux!!!


Repost 0
Published by Selena - dans Swap
commenter cet article