Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Dans ma bulle livresque
  • Dans ma bulle livresque
  • : Dévoreuse de livres, tout les moments sont bons pour lire. Chaque livre est une fenêtre ouverte sur un mode de pensée différente, un autre monde, une autre réalité. Un livre me permet de m'évader, de me déconnecter de ce qui m'entoure ou de ce qui m'empli la tête. Je vous invite donc dans ma bulle personnelle, avec des avis tout aussi personnels qui n'engagent que moi ;)
  • Contact

Ma lecture en cours

Hate list

En Lecture Commune

Bannière Gr3nouille

Rechercher

Mes codes

Coup de coeur!!!!!

5.jpg

 

 

 

Excellent!!

4

 

 

 

C'est bon!

3

 

 

 

Bof, j'ai pas aimé

2.jpg

 

 

 

Nul!

1.jpg

Aussi présente sur :

i logo10

 

PL.jpg

 

MS.jpg

Dark-Ambiance.jpg

12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 02:06

Toi contre moi-copie-1512 Pages
21 Juin 2012
Éditions Pocket Jeunesse
7.60€ / 13,95$

Présentation :

Et si ton premier amour était aussi ton pire ennemi ?

Lorsque Mickey apprend que sa soeur a été agressée, le monde s'écroule. Il n'a plus qu'une idée en tête : retrouver le coupable et venger Karyn.

Lorsque Ellie apprend que son frère a été désigné comme le coupable, elle perd pied à son tour.

Et lorsque Mickey et Ellie se rencontrent, l'imprévisible va se produire. Entre eux, que deux mondes séparent...

Mon avis :

Dès les premières pages, on entre dans le vif du sujet. Ce fut une entrée un peu trop rapide pour moi, j'ai eu un peu de mal à attraper le train en marche, mais passé quelques chapitres, j'étais dedans. Mickey, ne va plus au lycée, travaille dans un pub et doit s'occuper de toute la famille. Parce que son monde a implosé. Sa petite soeur de 15 ans, Karyn, est revenu d'une fête complètement détruite, disant qu'elle a été violée et se terre dans sa chambre en attente du procès. Sa mère boit et dort toute la journée, incapable de faire face à ses responsabilités parentales. Et Holly, sa petite soeur de huit ans, n'a que Mickey sur qui elle peut compter. Mais Mickey en a assez. Il veut venger sa soeur et doit pour cela approcher l'ennemi.

Ellie, 16 ans, est dévastée quand elle apprend que son grand frère Tom est accusé du viol de Karyn. Quand les policiers sont venus le chercher pour l'arrêter, Ellie leur confirme qu'elle n'a rien vu, qu'elle était couchée. Mais maintenant, elle doit aller défendre son frère en cour. En effet, si une fille se serait fait violer sous son toit, endormie ou pas, elle aurait entendu quelque chose, elle se serait réveillée, non? La défense de son frère repose donc sur ses épaules et Ellie est terrifiée.

Mais Mickey est convaincu qu'elle sait quelque chose, qu'elle protège son frère contre vents et marées. Il va donc tenter de l'approcher et de lui soutirer quelque chose qui pourrait aider sa soeur à obtenir gain de cause lors de son procès. Après avoir foutu une raclée à son violeur de frère, s'il le peut. Sauf que les choses ne se passent pas comme elles devraient se passer et les deux adolescents se rapprochent beaucoup trop.

Sur la quatrième de couverture, il est écrit que deux mondes séparent Ellie et Mickey. Rien n'est moins vrai et leur situation est pleines de contrastes. Alors que Mickey vient d'une famille dysfonctionnelle, monoparentale et pauvre, Ellie a grandi dans une famille harmonieuse, douillette, monétairement privilégiée où tous se serrent les coudes. Mickey a lâché l'école, alors qu'Ellie y va et y performe. Mickey est un tombeur, qui change de fille comme de chemise alors qu'Ellie n'a jamais connu de garçon. Mickey est le grand frère qui tente de défendre sa petite soeur, alors qu'Ellie est la petite soeur qui tente de protéger son grand frère.

On pourrait croire, à en juger par la quatrième de couverture, qu'il ne s'agit que d'une histoire d'amour entre deux adolescents. D'ailleurs, celle-ci est touchante, pleine de petits rebondissements qui maintiennent notre attention. Sauf que ce livre est plus que ça. Il traite de plusieurs sujets, comme les procédures en cas de viol, avec une réalité parfois brutale qui choque lorsque le présumé violeur plaide non-coupable. Il parle aussi de famille, de courage et de loyauté. Loyauté envers ce que l'on croit être juste, envers sa famille et ses amis. La vérité n'est pas embellie et ça m'a émue. On y parle aussi de vérité. On se promène entre les deux "camps" et on ne sait plus très bien s'il y a vraiment eu viol ou si tout ceci est une supercherie de la part de Karyn.

Et la fin! Je ne m'attendais pas du tout à une fin comme celle-ci. Même si elle m'a un peu déçue, en réfléchissant, je n'aurais pas pu imaginer meilleure fin pour un roman tel que celui-ci. J'ai énormément aimé ce livre qui, au final, se révèle être porteur d'espoir et une belle démonstration de courage. L'auteur a su traiter un sujet peu banal, presque tabou, très douloureux et grave, avec sensibilité, sans verser dans le scabreux ou les détails choquants ou impudiques. Je sais que l'auteur a écrit un autre livre, Je veux vivre, dont le résumé à lui seul me serre la gorge. Ayant découvert cette plume, s'il croise ma route, il atterrira directement dans ma PAL! Peut-être à cause de la caractéristique des familles ennemies, ce roman m'a un peu fait penser à l'histoire de Romeo et Juliette, version moderne. De par ses deux narrateurs, Mickey et Ellie, le livre est à mettre dans les mains autant masculines que féminines.

Un gros merci aux Éditions Pocket Jeunesse et au Forum Mort-Sûre pour ce roman qui n'est pas passé loin du coup de coeur!

4-copie-1

Repost 0
Published by Selena - dans Contemporain
commenter cet article
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 00:01

Grâce à nous-copie-1312 Pages
1 Septembre 2012
Éditions Ada
14.75€ / 19,95$

Présentation :

Gabrielle est sur le point d’accoucher. Ariane détient un lourd secret la concernant. Marco vit une crise importante après près de trente ans de mariage. Or, les personnages sont tellement liés que la divulgation de l’information pourrait avoir l’effet d’une bombe où tous seront tôt ou tard concernés. S’installe alors un chassé-croisé d’intrigues et un suspense psychologique tout à fait particulier.

Tour à tour, cinq personnages principaux viendront vous raconter l’histoire à partir de leur propre perspective et vous donnerons accès aux réelles pensées qui les habitent. Ils vous parleront d’amour, d’amitié, de trahison, de désillusion, d’épreuves, de changement, mais aussi d’espoir, de pardon, de la force des relations et de guérison.

 

Mon avis sur le tome 1 ICI

 

Mon avis sur le tome 2 ICI


Mon avis :

C'est le dernier tome de cette trilogie mettant en scène Ariane et Gabrielle. Je remercie les Éditions Ada de m'avoir offert cette conclusion tant attendue!

Lors du deuxième tome, Gabrielle et Ariane semblaient avoir trouvé le bonheur. Mais lors de la dernière scène, Ariane est témoin d'une scène qui impliquerait la trahison du conjoint de Gabrielle.

Alors que dans le premier tome, nous n'avions accès qu'aux pensées de Gabrielle et que le deuxième tome se concentrait que sur Ariane, ici on a aussi accès aux pensées d'Olivier, le conjoint de Gabrielle, de Miguel, le père de la fille d'Ariane et de Marco, un autre intervenant social et ami des deux filles. Ils vivent chacun une situation bouleversantes et se remettent tour à tour en question.

J'admire l'auteur pour sa belle lucidité sur les comportements humains. Les vérités qu'elle écrit dans ce livre sont tout simplement stupéfiantes, car justement véridiques. Sans pour autant se reconnaître dans toutes les situations, chaque situation peut référer à une personne de notre entourage et peut-être nous aider à mieux comprendre ces personnes.

Là où j'ai moins accroché, c'est la manière dont c'est amené. Pour chacun des cinq personnages, la narration est faite à la première personne et je me suis posée des questions sur ce choix. Plusieurs fois, les personnages s'auto-analysent en long et en large, avec lucidité et des métaphores assez poussées. Jamais ou presque, je n'ai pu oublier que Gabrielle, Ariane, Marco et l'auteur étaient travailleurs sociaux, surtout avec l'utilisation de termes peu usité dans la vie de tous les jours (je pense notamment à "déresponsabilisation" qui revient fréquemment et que je n'ai entendu que dans la bouche de personnes ayant fait des études de psychologie ou de travail social). Par expérience, peu de personnes empruntent des cheminements de pensées aussi clairs et aussi plein de métaphores quand ils prennent conscience de comportements auto-destructeurs. Bref, pour moi ce fut un manque de réalisme, qui aurait pu être facilement corrigé en adoptant une narration à la troisième personne, car la liberté d'explication est plus grande de cette manière.

N'empêche, j'ai quand même beaucoup aimé ma lecture, ne serait-ce que parce que j'ai retrouvé Gabrielle, héroïne du premier tome qui m'avait énormément touché. Les interactions entre les personnages font plus vrai que nature et nous font nous remettre en question, mettant en lumière le plus beau de l'amitié et de l'amour, comme le plus sombre. Comme Ariane et Gabrielle le disent si bien, rien n'est jamais tout blanc ou noir.

3

Pour lire les premières pages (Faut cliquer à gauche de la couverture pour accéder aux pages grand format, pas directement sur la couverture^^)
Repost 0
Published by Selena - dans Contemporain
commenter cet article
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 00:01

Louve organise un concours sur son blog et a décidé d'offrir un exemplaire d'Insomnie, de Stephen King!

 

Insomnie-SK.jpg

 

Nuits blanches ? Non. Depuis qu'il souffre d'insomnies, Ralph en voit de toutes les couleurs. Rosaces rouges sang, arabesques et trainées brillantes. Les gens ne sont plus qu'auras lumineuses. Hyperréalités, hallucinations, paranoïa ? Ralph est proche de la folie.

Et que dire de ces petits docteurs chauves qui le poursuivent sans relâche ? Rêve ou cauchemar ? Qui sont ces hommes en blanc, armés de ciseaux ? Médecins de l'espace ou émissaires du diable ? Ont-ils partie liée avec ceux qui tuent des fœtus à WomanCare, le centre de planning familial ? 

Derry, ville maudite, tourne à nouveau comme une machine dangereuse. Des forces étranges y sont à l'œuvre. ÇA serait-il revenu ? Endossant à nouveau ses masques et ses colifichets. Artisan d'une nouvelle terreur... 

 

Pour participer, cliquez sur la bannière!

187068header3

Repost 0
Published by Selena - dans Concours
commenter cet article
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 00:01

Un livre...

 

1- ... que tu as particulièrement aimé ?

On va y aller avec mon dernier coup de coeur :

Night School

 

 

2- ... qui ne t'a pas plus ?

cover-copie-94

Vraiment... sans intérêt!

 

3- ... qui est dans ta PAL ?

My God! Faut vraiment que j'en choisisse UN dans mon énorme PAL? Au pif :

Les immortels

Rien à comprendre, il me manque le 3, le 4 et le 5!

 

4- ... qui est dans ta wish list ?

Ouin, ma Wish fait quelques pages^^:

Les enfants de la paranoia


5- ... auquel tu tiens ?

L'autre moitié du lit L'amour... Pas pour moi, merci!

 

Ils vont de pair, car dédicacées tout les deux par l'auteur!

 

6- ... que tu voudrais vendre ou troquer ?

 

Aucun! Je les garde en réserve pour quelque chose de spécial ;)


7- ... que tu n'as pas réussi à terminer ?

 

Encore une fois, aucun. Je finis toujours les livres que je commence, alors que je ne devrais pas quand je n'aime pas tellement j'ai de choses à lire!

 

8- ... dont tu n'as pas encore parlé sur ton blog ?

 

Depuis que j'ai commencé mon blog, je parle de toutes mes lectures qui me passent dans les mains... Mais forcément, il y en a plein que j'ai lu avant!

 

Hellcom.jpg

 

9- ... que tu vas lire en lecture commune ?

 

Ma prochaine lecture Commune est avec Louve et Mlle.moon pour :

Rose Madder

 

Merci à Viou et Froggy de m'avoir tagué! À mon tour :

 

Chris

 

Severine

 

Louve

 

Ayma

 

Dame Elodie

 

DoloresH

 

Julie

 

Karine

 

Herisson

 

Dansmabulledorée

Repost 0
Published by Selena
commenter cet article
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 00:01

c'est lundi-copie-1

D'après une idée de Malou, nous notons chaque lundi nos lectures de la semaine passée, notre lecture actuelle, et les lectures à venir cette semaine.

Les participants sont regroupés chez Galleane .


 

 

Sans titre-2

Ce que j'ai lu cette semaine? (Cliquez sur les couvertures pour voir l'avis^^)

 Kidnappée Les anges de verre L'écho des silences Avant d'aller dormir Night School

Sans titre-2

Ce que je suis en train de lire? (Un clic sur la couverture vous emmène direct sur la fiche chez l'éditeur!)

 Grâce à nous

Sans titre-2

Ce que je lirai ensuite? (Un clic sur la couverture vous emmène direct sur la fiche chez l'éditeur!)

Toi contre moi-copie-1

Sans titre-2

Et vous, votre programme cette semaine?

Repost 0
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 00:01

 

In My Mail Box

 

Ce rendez-vous hebdomadaire a été mis en place sur le blog The Story Sirens, et repris par Lilie, chez qui sont regroupés tous les participants.

 

Cliquez sur la couverture pour aller voir de quoi il retourne. Un clic sur la couverture vous ammènera sur la fiche de l'éditeur.

Sans titre-2

Les-rescapes-du-coeur.JPG La-nef-du-crepuscule.jpg Par-une-nuit-sans-memoire.jpg Tabous.jpg La-petite-fille-qui-aimait-tom-gordon.jpg Changeling.jpg Magie-de-feu.jpg L-etoile-du-soir.jpg L-oeil-de-glace.jpg L-heritage-de-fanny.jpg

Et vous, qu'avez-vous reçu cette semaine?

 

Repost 0
Published by Selena - dans In my Mail Box
commenter cet article
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 00:01

Night School480 Pages
10 Mai 2012
Éditions Robert Laffont
17.90€ / 24,95$


Présentation :

Qui croire quand tout le monde vous ment ?

Tout l’univers d’Allie Sheridan menace de s’effondrer. Elle déteste son lycée. Son grand frère a fugué. Et elle vient de se faire arrêter par la police pour vandalisme. Une fois de plus. C’en est trop pour ses parents qui décident de l’envoyer loin de Londres et de ses mauvaises fréquentations, dans un internat perdu dans la campagne et au règlement quasi militaire. Avec son architecture gothique et son personnel en livrée, l’école privée Cimmeria semble tout droit sortie d’une autre époque.

On y travaille dur. Ni les ordinateurs ni les téléphones portables n’y sont autorisés. L’établissement est fréquenté par un curieux mélange de surdoués, de rebelles et de fils de millionnaires. Mais, contre toute attente, Allie s’y plaît. Elle se fait des amis et rencontre Carter, un garçon solitaire et ténébreux, aussi fascinant que difficile à apprivoiser… Peu après son arrivée, cependant, des événements étranges commencent à se produire : Allie est attaquée dans le parc, des élèves inscrits à la très secrète et très fermée « Night School », dont les activités demeurent un mystère pour qui n’en fait pas partie, rentrent blessés de leurs activités.

Pire, le soir du bal, une camarade est assassinée de façon horrible… Allie prend alors conscience qu’il se joue à Cimmeria des choses beaucoup plus obscures que ce qu’on veut bien lui révéler. Ses camarades, ses professeurs, et peut-être même ses parents, lui cachent d’inavouables secrets. Cernée par les mensonges et le danger, Allie devra rapidement choisir à qui se fier.


Mon avis :

C'est grâce à la lecture commune organisée sur le Club de Lecture que je me suis enfin décidée de lire ce premier tome. Et je ne regrette pas, il est vraiment génial!

Allie Sheridan est en pleine crise d'adolescence, révoltée depuis la disparition de son grand-frère. Ses parents, conscients de sa douleur, ne savent plus à quel saint se vouer et sont désemparés de ne pouvoir rien faire pour elle. Alors qu'elle se fait encore arrêter par la police, ses parents décident de l'envoyer en pension à Cimmeria, une école pour le moins étrange, une grande bâtisse gothique et inquiétante. Elle se rend vite compte qu'elle n'y a pas sa place. Pour commencer, elle arrive pendant l'été et seul les élèves les plus doués ont des cours pendant la saison estivale. Deuxièmement, chaque élève y est parce que leurs parents — riches à craquer — ont faits leurs études dans cette école. Ses parents à elle non et en plus ce ne sont que de simples fonctionnaires. Une petite clique la prend en grippe, mais au moins elle se fait quelques amis. Jusqu'à ce que des évènements étranges se produisent, dont un meurtre et que les autres élèves commencent à jaser qu'elle y est peut-être pour quelque chose.

Allie sait que quelque chose de louche se passe dans cette école. D'ailleurs, pas d'internet ou de technologie, une "Night School" ultra secrète dont personne ne sait ce qui s'y trame, sauf les élèves inscrits aux Nocturnes, les professeurs et la directrice qui mentent sur les évènements, et la découverte que Cimmeria est cachée et inconnue du commun des mortels et que ses parents ne peuvent pas en avoir entendu parler par un policier...

Tout le monde ment autour d'Allie et plusieurs fois j'ai cru que l'histoire se dirigeait vers un univers bit-lit... Le suspense est bien mené et l'univers fermé de l'école est plaisant, mystérieux et angoissant, j'adore les huis-clos!

Allie est simplement malheureuse et le cache sous une rébellion d'adolescente. Angoissée, elle est sujette aux crises de panique et les contrôle en comptant à peu près tout : ses respirations, ses battements de coeur, les marches à monter... On se rend compte qu'elle est une jeune fille fragile, mais qu'en même temps elle est forte, qu'elle est courageuse et capable d'en prendre. Je me suis beaucoup attachée en la voyant évoluer et prendre petit à petit le contrôle d'elle-même. Elle est humaine et non pas surhumaine. La relation qu'elle noue avec un (ben en fait deux^^) des membre privilégié de la "Night School" n'y est pas étrangère. C'est une relation toute en douceur, avec un début assez catastrophique et amusant. Bref, une relation crédible entre les deux adolescents et pas guimauve pour deux sous. Il y a un petit triangle amoureux propre au style Young-Adult, mais j'ai vraiment beaucoup apprécié que ça ne prenne pas le pas sur l'intrigue du livre.

Plus l'histoire avançait, plus j'avais du mal à le lâcher pour reprendre mes activités. Les mensonges sont dévoilés au fur et à mesure que le récit avance, sans avoir de réponses et ça me titillait de plus en plus. Quand je reposais le livre, je me surprenais à réfléchir à tout ce marasme, sans pouvoir avancer une hypothèse satisfaisante. Bref, l'énigme continuait de m'habiter, même sans le livre dans les mains. Le truc de l'auteur, c'est de donner un os à ronger qu'à la toute fin. Je ne croyais pas avoir un tel coup de coeur pour ce roman jeunesse, mais c'est le cas! Vite, que le tome 2 sorte! Il y a encore plein de questions sans réponses!!!

5

 

Pour voir les avis des autres participants à la lecture commune, cliquez sur la bannière :

LC-Night-School.png

Pour lire les premières pages (Faut cliquer à gauche de la couverture pour acceder aux pages grand format, pas directement sur la couverture^^)


Repost 0
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 00:01

Avant d'aller dormir400 Pages
5 Mai 2011
Éditions Sonatine
21.00€ / 34,95$

Présentation :

À la suite d’un accident survenu une vingtaine d’années plus tôt, Christine est aujourd’hui affectée d’un cas très rare d’amnésie : chaque matin, elle se réveille en croyant être une jeune femme célibataire ayant la vie devant elle, avant de découvrir qu’elle a en fait 47 ans et qu’elle est mariée depuis vingt ans. Son dernier espoir réside dans son nouveau médecin, Ed Nash. Celui-ci lui a conseillé de tenir un journal intime afin qu’elle puisse se souvenir de ce qui lui arrive au quotidien et ainsi reconstituer peu à peu son existence. Quand elle commence à constater de curieuses incohérences entre son journal, ce que lui dit son entourage et ses rares souvenirs, Christine est loin de se douter dans quel engrenage elle va basculer. Très vite elle va devoir remettre en question ses rares certitudes afin de faire la vérité sur son passé… et sur son présent.

Ne le dis à personne, d’Harlan Coben, Shutter Island, de Dennis Lehane, Tokyo, de Mo Hayder… il est des livres dont la publication marque irrémédiablement le genre et hisse leur auteur au rang des incontournables du polar. Gageons queAvant d’aller dormir de S. J. Watson va tout de suite aller rejoindre ce cercle très fermé. Avec une héroïne à laquelle on s’attache instantanément, un récit à la construction aussi machiavélique qu’époustouflante et un suspense de tous les instants, une seule question hante l’esprit du lecteur une fois la dernière page refermée : à quand le prochain Watson ? Les éditeurs évoquent souvent « un livre qu’on ne peut pas lâcher ». Voici un livre qu’on ne peut véritablement pas lâcher !

S. J. Watson a 39 ans. Avant d’aller dormir est son premier roman. Ridley Scott en a acheté les droits d’adaptation cinématographique.

Mon avis :

Imaginez ça un instant : un matin vous vous levez, vous vous demandez où vous êtes et surtout, qui est l'homme qui dort à vos côtés. Vous vous dites que vous avez certainement trop bu la veille (Ha! La jeunesse!), vous vous rendez à la salle de bain en découvrant dans le miroir que vous avez 25 ans de plus que ce que vous avez cru. L'homme qui dormait à vos côtés vous dit être votre mari depuis 20 ans, que suite à un accident, c'est tous les jours comme ça.

C'est ce que vit Christine. Je trouve l'idée très originale et elle est vraiment exploitée à merveille par l'auteur! Ce qui est addictif, c'est de voir que la journée qu'on vient de lire, quand on enchaîne sur une autre journée, la narratrice vient aussi de le lire et le découvrir "pour la première fois". Le roman s'ouvre sur la journée où le Dr Ed Nash l'appelle pour une de leur rencontre secrète, car Ben, le mari de Christine, n'est pas au courant qu'elle se fait aider. Il lui remet le journal qu'elle tient suite à son conseil et se met à le lire. Sur la première page, il est écrit : Ne pas faire confiance à Ben. Intriguée autant qu'elle, j'ai été emportée par la lecture de ce journal. On se rend vite compte qu'il y a des choses qui clochent, que Ben ne lui dit pas tout d'une journée à l'autre. Qu'il lui ment. Quelle importance pour lui, puisque de toute façon, elle ne se rappellera rien demain matin? Sauf qu'il n'est pas au courant qu'elle tient ce journal, que d'une journée à l'autre, à défaut de se souvenir, elle relit ce qu'elle a appris les journées précédentes, avant d'aller dormir...

En plus, des bribes de souvenirs lui reviennent, venant infirmer ce que Ben lui dit. Imagination ou réalité? Mémoire ou folie? On est pris dans le tourbillon de cette femme qui ne sait pas à qui se fier, qui n'a même plus la main mise sur sa propre vie, qui n'a plus ni passé, ni avenir, ni même de présent, car il lui est enlevé à chaque nuit. De voir Ben aussi gentil, aussi patient, on se dit qu'il a bien raison de ne pas tout lui balancer en bloc à chaque fois, de vouloir lui éviter des souffrances inutiles, autant à lui qu'à elle. Alors, on balance. Qui croire, nous, lecteur? Christine qui a déjà eu des épisodes de paranoïa au début de sa maladie, quand elle perdait sa mémoire après quelques minutes? Ou Ben, qui finalement ne semble que vouloir protéger Christine, certes, d'une drôle de manière, mais tout de même? J'ai échafaudé quelques hypothèses sur la fin et je suis heureuse de m'être gourée, car la fin est vraiment surprenante et saisissante!

Le manque d'action et l'enquête qui piétine souvent ont empêché le livre d'être un coup de coeur. Mais j'ai vraiment passé un excellent moment de lecture! Je voulais savoir, au moins autant que Christine, ce qui s'était passé lors de ce fameux "accident"...
4-copie-1

 

Lu en lecture commune avec le Club De Lecture, vous trouvez l'avis des autres en cliquant sur la bannière:

LC-Avant-d-aller-dormir.png

Repost 0
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 00:01

L'écho des silences336 Pages
Juillet 2012
Éditions Harlequin Mosaic
17.01€ / 24,95$

Présentation :

Allison. Brynn. Charm. Claire.

Quatre femmes prisonnières d'un secret qui pourrait les détruire... et dont un petit garçon est la clé.

Allison garde depuis cinq ans le silence sur le triste drame qu'elle a vécu adolescente et qui l'a conduite en prison pour infanticide.

Brynn sait tout ce qui s'est passé cette nuit-là. Mais elle s'est murée dans l'oubli pour ne pas sombrer dans la folie.

Charm a fait ce qu'elle a pu, bien sûr, pourtant elle a dû renoncer à son rêve et se taire. Alors elle veille en secret sur son petit ange.

Claire vit loin du passé pour tenter de bâtir son avenir avec ceux qui comptent pour elle. Et elle gardera tous les secrets pour protéger le petit être qu'elle aime plus que tout au monde.

Quatre femmes réfugiées dans le silence, détenant chacune la pièce d'un sombre puzzle.

Mon avis :

Allison était une enfant modèle. Elle avait des notes presque parfaites et pratiquait plusieurs sports au lycée. Elle faisait la fierté de ses parents. Sa soeur Brynn vivait dans son ombre, mais s'en contentait, pleine d'admiration pour sa soeur ainée. Un soir tout bascule et Alison se retrouve en prison pour infanticide. Charm avait quinze ans quand elle est allée déposer un petit bébé de trois semaines dans un Safe Haven, sur le pas d'une caserne de pompier. Claire a adopté un petit bébé il y a cinq ans, elle qui ne pouvait pas avoir d'enfant. Charm, Alison et Brynn détiennent chacune un secret qui pourrait dévaster la vie de Claire.

La collection Mosaic se concentre sur les thrillers et celui-ci est donc classé dans cette catégorie. Malheureusement, je n'ai pas ressenti ce côté, peut-être à cause de l'absence de policier ou d'investigation. Quand je dis qu'il n'y a aucune investigation, c'est qu'on suit le chemin d'Allison qui vient de sortir de prison et tente de se réinsérer dans la société et qu'en parallèle, on suit les pensées de Brynn, de Charm et de Claire, tout en régressant dans les pensées de chacune, jusqu'au dénouement final où l'on comprend enfin ce qui s'est passé pendant cette nuit qui a conduit Allison en prison. Ce roman serait plus à classer dans la catégorie lecture contemporaine / drame.

Allison et Brynn nous racontent leur histoire à la première personne du singulier, tandis qu'on plonge dans les évènements de la vie de Claire et Charm avec une certaine distance, dû à la narration de la troisième personne. Ce roman fait passer par beaucoup d'émotions. On y aborde des thèmes comme la naissance, la mort, la maladie, la culpabilité, les responsabilités parentales... On s'attache à certains personnages pour en mépriser d'autre, pour ensuite s'apercevoir qu'on fait peut-être fausse route, que certains personnages finalement ne méritent pas le mépris, mais plutôt notre admiration. Idem pour ceux qui m'ont fait pitié.

Un point assez négatif, j'ai noté plusieurs coquilles. Il y a un personnage qui s'appelle Jonathan et un autre Joshua et les prénoms ont été interverti à quelques reprises.

C'est un bon roman, mais je suis un peu déçue, car j'avais abordé cette lecture comme un thriller et finalement c'est autre chose qui est ressortie. Peut-être que si je l'avais abordé autrement, j'aurais été beaucoup plus enthousiaste. Merci aux éditions Harlequin et à Benjamin Livre, ce fût quand même une agréable lecture!

3

Pour lire les premières pages (Faut cliquer à gauche de la couverture pour acceder aux pages grand format, pas directement sur la couverture^^)

Repost 0
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 00:01

Les anges de verre443 Pages
Août 2012
Éditions Harlequin Mosaïc
17.96€ / 24,95$

Présentation :

Non. Pas ça. Pas lui. Non. Non.

Pour Mira Gallier, la vie s'effondre. A nouveau. Elle qui pensait enfin sortir du gouffre dans lequel elle est plongée depuis le tragique décès de son mari, vient d'apprendre que les douze vitraux qu'elle a restaurés avec passion ont été vandalisés avec des inscriptions bibliques, mais surtout, que le prêtre qui tentait de les protéger, un ami très cher, a été assassiné. Profondément choquée, Mira se remet courageusement au travail pour sauver ce qui peut encore l'être : ces chefs-d'œuvre de verre, sa raison de vivre... Mais le cauchemar ne fait que débuter : quelques jours plus tard, elle est agressée dans son propre atelier. Et suite à cette attaque, elle se retrouve impliquée dans un nouveau meurtre, signé d'un message biblique en lettres de sang, qui secoue la Nouvelle-Orléans.

Mira, terrorisée, commence à perdre pied lorsque Connor Scott, un vieil ami, ressurgit après des années d'absence pour lui proposer son aide. Une aide précieuse pour Mira, car tandis que la police piétine, le tueur continue à cibler un par un les gens qui l'entourent. Et il devient évident qu'il l'a gardée pour la fin...

Mon avis :

Mira Gallier a sombré depuis la mort de son mari, six ans plus tôt, lors du terrible ouragan Katrina. Elle voit une thérapeute et tente se sortir de l'enfer de la dépendance aux Xanax. Verrière de talent, elle restaure les vitraux des églises de la Nouvelle-Orléans qui ont été détruits pendant la catastrophe. C'est seulement en s'investissant à fond qu'elle réussit à survivre mentalement, car en plus les parents de son défunt mari l'attaquent sur tous les fronts, convaincus qu'elle est responsable de la mort de leur fils. J'ai aimé la voir passer par plusieurs émotions, la voir finalement se battre pour vivre. Puis, les meurtres s'enchaînent autour d'elle, signés par des messages bibliques et on constate qu'on a affaire à un homme atteint d'un complexe christique à travers quelques pages où on entre dans la tête du tueur.

Le suspense est haletant, on se demande qui sera la prochaine personne à mourir et les deux enquêteurs sur le terrain, Spencer Malone et Karin Bayle, ne savent plus s'ils doivent soupçonner Mira. Car celle-ci semble perdre les pédale de plus en plus. Elle est certaine que son mari est de retour, qu'il n'est pas mort. Des évènements laissent penser qu'il se joue d'elle, mais pourquoi? Est-ce son imagination? Sinon, si ce n'est pas son mari Jeff, pourquoi lui fait-on subir cette torture mentale? Je dois dire que même moi j'en suis venue à douter de sa santé mentale à un moment donné. Connor, le meilleur ami du mari de Mira, est arrivé pile quand les événements ont commencés à se déchaîner et les soupçons se portent vite vers lui. Malheureusement pour moi, je n'ai pas été dupe. Dès les cent premières pages, je savais déjà qui était le tueur. Il a fallu une seule des paroles du personnage pour me mettre la puce à l'oreille. Faut dire que j'aurais très bien pu passer facilement à côté et que ça ne veut absolument pas dire que vous allez découvrir le meurtrier, car par la suite, faut dire qu'il est irréprochable! (Le masculin est utilisé pour alleger le texte^^)

En plus de l'enquête en cours, on tente de découvrir pourquoi Connor est parti sans un mot il y a six ans, sans rien dire à Mira, ou à son meilleur ami. On tente aussi de percer le secret qui hante Karin Bayle. Ce secret semble en lien avec Mira et pourrait très bien compromettre le bon déroulement de l'enquête. Je crois que c'est cette partie qui m'a le plus accroché, vu que je savais déjà qui était le tueur.

Faut dire aussi que le roman est tellement bien écrit, que même avec ce léger inconvénient, plus j'approchais de la fin, plus je devenais impatiente de connaître le dénouement. Je voulais vraiment savoir pourquoi Karin avait une dent contre Mira et Connor et je voulais savoir si Jeff était vraiment de retour.

 
Merci aux éditions Harlequin et Benjamin Livre pour cet excellent thriller!
4-copie-1

Pour lire les premières pages (Faut cliquer à gauche de la couverture pour acceder aux pages grand format, pas directement sur la couverture^^)


Repost 0