Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Dans ma bulle livresque
  • Dans ma bulle livresque
  • : Dévoreuse de livres, tout les moments sont bons pour lire. Chaque livre est une fenêtre ouverte sur un mode de pensée différente, un autre monde, une autre réalité. Un livre me permet de m'évader, de me déconnecter de ce qui m'entoure ou de ce qui m'empli la tête. Je vous invite donc dans ma bulle personnelle, avec des avis tout aussi personnels qui n'engagent que moi ;)
  • Contact

Ma lecture en cours

Hate list

En Lecture Commune

Bannière Gr3nouille

Rechercher

Mes codes

Coup de coeur!!!!!

5.jpg

 

 

 

Excellent!!

4

 

 

 

C'est bon!

3

 

 

 

Bof, j'ai pas aimé

2.jpg

 

 

 

Nul!

1.jpg

Aussi présente sur :

i logo10

 

PL.jpg

 

MS.jpg

Dark-Ambiance.jpg

22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 00:01

c'est lundi-copie-1

D'après une idée de Malou, nous notons chaque lundi nos lectures de la semaine passée, notre lecture actuelle, et les lectures à venir cette semaine.

Les participants sont regroupés chez Galleane .


 

 

Sans titre-2

Ce que j'ai lu cette semaine? (Cliquez sur les couvertures pour voir l'avis^^)

Rose Madder cover-copie-141

Sans titre-2

Ce que je suis en train de lire? (Un clic sur la couverture vous emmène direct sur la fiche chez l'éditeur!)

 Corrompue

Sans titre-2

Ce que je lirai ensuite? (Un clic sur la couverture vous emmène direct sur la fiche chez l'éditeur!)

Les enfants de l'an 2100

Sans titre-2

Et vous, votre programme cette semaine?

Repost 0
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 14:10

In My Mail Box

 

Ce rendez-vous hebdomadaire a été mis en place sur le blog The Story Sirens, et repris par Lilie, chez qui sont regroupés tous les participants.

 

Cliquez sur la couverture pour aller voir de quoi il retourne. Un clic sur la couverture vous ammènera sur la fiche de l'éditeur.

Sans titre-2

Le-mec-de-la-tombe-d-a-cote.jpg Les-joyaux-du-soleil.jpg L-ile-des-secrets-copie-1.jpg Rumeurs Nell-copie-1.jpg Lost Divine La-maison-aux-souvenirs-copie-1.jpg La dame d'Abou-Simbel Misery cover.jpg Tapis Rouge

Et vous, qu'avez-vous reçu cette semaine?

Repost 0
Published by Selena - dans In my Mail Box
commenter cet article
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 17:10

Les éditions Fortuna et le Club De Lecture, vous offre la chance de remporter un des trois exemplaires de :

 

Tous-timbres-d-humour.jpg

 

Enfin le premier livre d'histoires drôles avec une approche de faits historiques sur l'une des plus anciennes Institutions de notre pays qu'est la POSTE. Souvent décriée, elle reste néanmoins, selon un récent sondage, l'entreprise préférée des Français !


La Poste vue de l'intérieur, c'est une première! L'auteur, guichetier à ses débuts, vous propose une vraie plongée au coeur même de la Poste. Sa plume est tantôt drôle, tantôt trempée dans du vinaigre, mais au bout du compte, il n'a qu'une mission : être au service de l'humour et du rire dans une période où l'on fait la chasse aux sorcières et aux humoristes ! Ses anecdotes sont succulentes, truculentes. Assurément, avec ce livre, vous verrez d'un oeil différent la Poste et son personnel ...


À lire et à relire sans modération !


 

Pour participer, cliquez sur la bannière :

concours-tous-timbres-d-humour.png

Ouvert à la France. la Belgique, la Suisse et le Canada

Repost 0
Published by Selena - dans Concours
commenter cet article
19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 00:40

L'auteur offre trois exemplaire de son roman. Un papier, deux numérique.

 

Passion-de-sable.jpg

 

Lil, un colon de race blanche, ne se souvient pas de son passé.

Mais, recueilli et sauvé par une famille de nomades khmels, il sait qu'il leur doit la vie.

Ainsi débute son existence auprès de ceux auxquels l'envahisseur voue un mépris sans limite.

Au fil des jours, Lil s'accoutume à la vie errante et découvre même le bonheur avec Ako, un jeune garçon aux prunelles irrésistibles.

Hélas, le voile de l'oubli dissimule des secrets contre lesquels l'amour ne peut lutter...


Un magnifique récit passionnel à deux voix, situé dans un univers fantastique où l'on s'évade avec le plus grand plaisir.

 

Pour participer, cliquez sur la bannière :

Rebecca-Moleray.jpg

Repost 0
Published by Selena - dans Concours
commenter cet article
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 00:02

Mlle.moon et Flammarion vous offre la chance de gagner un exemplaire de :

 

Rose-et-le-fantome-du-miroir.jpg

Toujours apprentie chez Monsieur Fountain, Rose s'interroge de plus en plus sur ses origines. Elle découvre un miroir magique ayant appartenu à sa mère et va devoir affronter un fantôme.

 

Pour participer, cliquez sur la bannière :

Sans titre 14

Ouvert à la France

Repost 0
Published by Selena - dans Concours
commenter cet article
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 00:01

cover-copie-141480 Pages
5 Mai 2011
Éditions Pocket
7.60€ / 13,50$

Présentation :

En 1932, au coeur de la Sierra Madre, un chasseur de pumas fait une bien étrange capture : celle de la Niña Bronca, jeune femme appartenant à l'une des dernières tribus apaches vivant à l'état « sauvage » dans les montagnes. Devenue bête de foire, ligotée sur le sol glacial d'une cellule, elle ne souhaite plus qu'une seule chose : se laisser mourir.

C'est compter sans l'aide miraculeuse de Ned Giles, apprenti photographe, qui, accompagné d'une anthropologue, d'un étudiant et de deux éclaireurs indiens, va braver la mort et les dangers afin de ramener l'envoûtante sauvageonne parmi les siens.

Mon avis :

Il y a des livres qui sont arrivés dans ma PAL au fil des années, sans que je ne me rappelle pourquoi. Celui-là en fait partie. Même si je suis férue d'Histoire, je n'ai pas d'attirance particulière pour l'Histoire des Amérindiens. Ce fût une agréable découverte, même si ce roman ne m'a pas particulièrement subjuguée.

Au début, j'ai cru que ce serait l'histoire de la Niña Bronca, mais finalement, c'est plus celle de Ned Giles qui nous est racontée. Dès les premières pages, nous allons à la rencontre d'un vieil homme de 84 ans qui expose ses photos de jeunesses dans une galerie d'art. Une photo attire l'attention d'un homme fortuné. Sur le sol froid d'une prison mexicaine, gît une jeune Apache nue, les ombres des barreaux dessinant l'uniforme des forçats sur sa peau. Puis ce vieil homme se remémore, à travers ses carnets, là où tout a commencé. À 17 ans, pendant la Grande Depression, Ned se retrouve orphelin. Il décide de parcourir les routes avec son appareil photo, cherchant à se faire une place dans le milieu. Par un concours de circonstances, il se retrouve à être engagé par le petit journal local de la ville de Douglas qui organise une expédition en territoire Bronco-Apache, pour retrouver le fils d'un homme riche et influent qui a été enlevé par les Apaches. En chemin, il croise la Niña Bronca et, accompagné d'amis rencontrés durant son voyage, il se démène pour la ramener parmi les siens, au péril de leur vie, car les Apaches sont menés par un chef sadique et fou.

Au tout début, je trouvais que c'était long et durant les 100-150 premières pages je soupirais, dû au manque d'action. Puis, j'ai commencé tout doucement à accrocher et même là il y avait des longueurs. Mais le roman est intéressant de par son approche. On en apprend beaucoup, souvent en même temps que les personnages, sur la culture Apache, leurs moeurs, leurs lois, leurs coutumes et leurs histoires. On assiste aussi à toutes les atrocités commises par les Apaches, versus les Américains et les Mexicains, qui se livrent une guerre sans merci, déterminés à exterminer les Amérindiens, les Sauvages comme ils disent.

"Ils emportaient les bébés des Oeil-Blanc qu'ils venaient de tuer, les brandissaient par une jambe au-dessus de leurs têtes, les faisaient tournoyer comme de vulgaires bouts de corde. Puis ils les lâchaient brutalement pour qu'ils se fracassent le crâne sur les cailloux par terre. Les guerriers répondaient ainsi aux perfidies de l'Œil-Blanc et le monde était fou de vengeance. [...] Ma propre race, tout comme les Mexicains, assassine les Apaches depuis des siècles. Combien de bébés indiens, par exemple, ont-ils été massacrés par nos soldats ? Seules les atrocités des rebelles sont qualifiées de crimes. Alors que celles des conquérants, qui écrivent les livres d'histoire, sont reconnues comme nécessaires, héroïques même. Pire, elles illustrent une prétendue volonté divine. Quelle différence y a-t-il, en fin de compte, entre les soi-disant civilisés et les barbares ?[...] « Vous arrivez chez nous, Oeil-Blanc, avec vos armées, vos fusils, vos canons. Vous nous volez nos terres, vous massacrez tous les Indiens qui encombrent votre route, et vous parquez ce qui reste dans les réserves. Et ensuite vous nous demandez de nous battre loyalement ? Comment croyez-vous qu'une tribu de quelques milliers de personnes a survécu à trois cents ans de persécutions ? Comment avons-nous fait pour ne pas finir exterminés, comme vous dites si bien, chef ? Je vais vous le dire, moi : en oubliant d'être loyaux. Quant aux atrocités dont vous parlez, c'est vous, l'Oeil-Blanc, vous et les Espagnols, les Mexicains, vous qui avez montré comment s'y prendre.»" Bref, on se rend compte que la cruauté n'est pas exclusive à un camps ou à une couleur de peau et que les deux camps se rejette la balle de "qui a commencé".

Les personnages sont tous attachants et hors-normes à leurs manières. Il y a Margaret, une étudiante universitaire qui fait une thèse sur les Apaches et qui rêve de pouvoir faire ce qu'aucun Oeil-blanc n'a pu faire : les approcher et les étudier. Elle s'est donc enrôlée dans cette expédition avec sa raison, mais finalement c'est son coeur qui va guider ses pas. Et Tolley, un étudiant de Princeton, fils de riche, enrôlé dans cette expédition par son père qui espère faire de lui un homme, un vrai. Car Tolley est efféminé et homosexuel, ce qu'il clame haut et fort. En 1930 imaginez-vous donc! Les femmes et les homosexuels étaient loin d'avoir ce qu'ils ont comme droits aujourd'hui! Et Tolley est tout simplement délirant, plein d'humour et de ridicule, surtout quand Margaret lui donne la réplique. En fait, les trois compères (quatre devrais-je dire, si je compte le majordome de Tolley) sont très caricaturaux et à certains moments j'appréciais, d'autres pas. Pour ce qui est de la Niña Bronca, on la côtoie, on plonge dans ses pensées à quelques reprises, mais je n'ai pas ressenti d'affinité particulière, pas d'attachement envers cette jeune fille, hormis de la compassion.

Le style de l'auteur est fabuleux! Magique et poétique, il nous fait imaginer sans mal les beautés de cette région cuite par le soleil et humide lors des pluies. L'auteur semble passionné par les Amérindiens et ça se ressent durant la lecture. On perçoit une vraie documentation derrière ce récit, mais ce n'est pas amené de manière académique, ce que j'apprécie toujours au plus haut point. J'aime les romans historiques, mais il ne faut pas que j'aie l'impression d'avaler un manuel d'Histoire. Sa manière de raconter les légendes Apaches m'ont limites hypnotisée. Son alternance entre les carnets de Giles et les pensées de la Bronco-Apache est une bonne idée, car on alterne les deux manières différentes d'appréhender la vie. Mais ce sont les carnets de Giles qui sont dominants et j'aurais préféré que ce soit la Niña Bronca qui domine le récit.

3

Repost 0
Published by Selena - dans Historique
commenter cet article
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 00:01

Rose Madder768 Pages
09 Mai 2005
Éditions Le Livre De Poche
8.60€ / 14.95$

Présentation :

Quatorze ans de mariage, quatorze ans de mauvais traitements : toute la vie de Rosie. Un enfer ! Doublé d’une obsession : fuir son tortionnaire de mari, flic jaloux, bourreau sadique, prêt à la massacrer à la première occasion.

900 kilomètres suffiront-ils à la préserver de Norman ? Qui donc pourrait lui venir en aide ? Personne en ce monde. Mais il existe un autre monde. Celui de Rose Madder. Cette femme n’est peut-être qu’un personnage de tableau, une hallucination. Elle possède pourtant un pouvoir étrange. Un pouvoir dont Rosie pourrait profiter. A moins qu’en traversant la toile, elle ne déchaîne l’apocalypse…

Mon avis :

Rosie a 18 ans lorsqu'elle se marie avec Norman Daniels. Dès la nuit de noce, les sévices commencent. Norman est flic et quand il fiche une raclée à sa femme, il sait comment faire pour ne pas attirer les soupçons sur lui. Et chaque fois qu'il l'envoie à l'hôpital, il lui dit quoi dire exactement. Elle est avertie : si elle dit autre chose, il la tuera. Quatorze ans de mauvais traitements. Même que "mauvais traitements" est un euphémisme. Au fil du récit, à travers les pensées de Rosie, on en découvre toujours un peu plus sur ce qui lui a fait subir et c'est terriblement inhumain. Certaines scènes m'ont même données l'impression d'être imprimées au fer rouge dans mon cerveau tellement c'était dégoutant et cruel. Après quatorze ans, Rosie se réveille enfin. Elle pique la carte de crédit de son mari puis s'enfuit. D'abord perdue, elle achète une place dans un bus et s'en va 900 kilomètres plus loin, avec comme bagage son sac à main, les vêtements qu'elle a sur le dos et 350$ qu'elle a retiré sur la carte de crédit avant de s'en débarrasser.

Quand Norman découvre la fuite de Rosie, il entre dans une rage froide et calculatrice. D'abord, comment a-t-elle osée? Non seulement s'enfuir, mais lui prendre de l'argent! Pour ça, il va la tuer. Étant policier, il a tous les moyens pour la traquer et plus encore : les moyens d'un homme que faire mal ou tuer en cours de route ne dérange pas.

Tout au long du roman, j'étais admirative devant Rosie. Pour une femme qui a vécu ce qu'elle a vécu, elle est courageuse. Avec d'autres femmes violentées qui deviendront ses amies, elle se refait tranquillement une santé psychologique et démarre sa nouvelle vie. Elle a repris son nom de jeune fille, elle se dégote un boulot et aussi un petit appartement rien qu'à elle. Dans cet appartement, elle accroche un tableau qu'elle a trouvé chez un brocanteur. Un tableau qui l'a "appelé" avec force. On y voit une femme de dos, habillée d'une robe rose garance (en français Rose Madder veut aussi dire Rose Garance, une nuance de rose) et avec une longue tresse blonde qui lui descend dans le dos. Rosie se rend compte que penser à Rose Madder lui donne de la force et du courage, lui permettant d'oublier sa peur. Parce que Rosie a peur. Pour elle, la vraie vie est un monde inconnu. Elle qui a été coupée de tout pendant quatorze ans doit réapprendre à vivre et ce n'est pas facile. Très attachante comme personnage, quand Norman se rapproche de sa proie, on a peur pour elle.

Le livre est découpé en dix chapitres. Dans chacun des chapitres, il y a de dix à treize parties. La construction du récit est intéressante. Nous suivons Rosie qui se refait une vie et tout d'un coup, au détour d'une des parties du chapitre, nous basculons du côté de Norman qui traque sa femme, avec des phrases telle que "Pendant que Rosie [... ]" ce qui met les contrastes plus en évidence avec Rosie qui devient de moins en moins obsédée par le retour de Norman et Norman qui, au contraire, devient de plus en plus obsédé par le désir de retrouver sa Rose vagabonde.

Faut dire que le roman est tout qu'un pavé. Certes, le suspense est bien maintenu avec Norman qui se rapproche de plus en plus de sa femme et qui sombre de plus en plus dans la folie. L'élément du tableau en rajoute une couche niveau folie (je ne dirai rien pour ne rien gâcher, je dirai juste que c'est complètement délirant, mais bien trouvé! Génial en tout cas!), mais parfois, j'ai trouvé qu'il y avait des longueurs, de ces moments ou l'action se traine et s'étire et qu'à force de suspense psychologique, j'en venais à décrocher, faute de quelque chose de concret à quoi me raccrocher. Mais à partir du dernier tiers du roman, je n'étais plus capable de le lâcher!

Une chose m'a cependant beaucoup chiffonnée durant ma lecture et c'est d'entrer dans les pensées de Norman. Cet homme ne connait pas d'autres injures que "pute", "salope", "connasse" et "gouine" qu'il sert à toutes les sauces, dans tous les plats. J'ai fini par m'en lasser à un moment donné et me retrouver dans la partie "Norman" devenais pour moi une embuche à ma lecture tellement je trouvais le personnage lourd et vulgaire. Mais bon, Rosie est quand même beaucoup plus présente que son mari et les moments avec Norman sont plutôt courts. Ça nous offre aussi un bon contraste niveau personnage, la douce Rosie et le sauvage Norman.

Ce n'est pas le meilleur de Stephen King à mon avis, mais c'est quand même un bon! Il y aurait même un projet de film dans l'air. Je suis un peu perplexe après avoir lu le roman, car je me demande sérieusement comment ils vont pouvoir rendre le côté psychologique du roman à l'écran...
3

Lu en Lecture Commune avec Louve et Mlle.moon. Pour voir leur avis, cliquez sur la bannière :

187068header3

 

Sans titre 14

Repost 0
Published by Selena - dans Fantastique
commenter cet article
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 00:01

c'est lundi-copie-1

D'après une idée de Malou, nous notons chaque lundi nos lectures de la semaine passée, notre lecture actuelle, et les lectures à venir cette semaine.

Les participants sont regroupés chez Galleane .


 

 

Sans titre-2

Ce que j'ai lu cette semaine? (Cliquez sur les couvertures pour voir l'avis^^)

Grace-a-nous-copie-1.jpg Toi-contre-moi-copie-1.jpg

Sans titre-2

Ce que je suis en train de lire? (Un clic sur la couverture vous emmène direct sur la fiche chez l'éditeur!)

Rose Madder 

Sans titre-2

Ce que je lirai ensuite? (Un clic sur la couverture vous emmène direct sur la fiche chez l'éditeur!)

cover-copie-141

Sans titre-2

Et vous, votre programme cette semaine?

Repost 0
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 00:01

 

In My Mail Box

 

Ce rendez-vous hebdomadaire a été mis en place sur le blog The Story Sirens, et repris par Lilie, chez qui sont regroupés tous les participants.

 

Cliquez sur la couverture pour aller voir de quoi il retourne. Un clic sur la couverture vous ammènera sur la fiche de l'éditeur.

Sans titre-2

Le-donneur-.jpg Le-maitre-des-chaises-renversees.jpg Le-deuxieme-ete.jpg Un-vampire-ordinaire.jpg L-ere-du-cauchemar.jpg Vorgrar-l-Esprit-mauvais.jpg Eldwen-la-designee.jpg Un-bebe-pour-Rosemary.jpg Les-liaisons-dangereuses.jpg Le-troisieme-ete.jpg Evil-Give-me-a-deal.jpg Les-enfants-de-l-an-2100.jpg Putains-d-Ange-Farceurs.jpg

Et vous, qu'avez-vous reçu cette semaine?

Repost 0
Published by Selena - dans In my Mail Box
commenter cet article
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 00:01

Mlle.moon, en partenariat avec les éditions Harlequin, vous offre la chance de remporter un exemplaire de :

La coupable parfaite

 

A Chicago, une femme est accusée d'avoir empoisonné sa meilleure amie dans le but de lui ravir son mari. Aux yeux de la police, la culpabilité de la prévenue ne fait aucun doute. En revanche, pour l'intrépide et brillante avocate Izzy McNeil, qui se lance alors dans sa première affaire pénale, rien n'est moins sûr. Sa cliente a beau se montrer étrangement secrète, Izzy n'est pas du tout convaincue par la thèse du crime passionnel. A tel point qu'elle décide de mener sa propre enquête pour éclaircir les zones d'ombre et découvrir la vérité. Mais ce qui s'annonce comme l'affaire de sa carrière ne pouvait pas tomber plus mal car la vie personnelle d'Izzy est en plein chambardement : son ex-fiancé fait un retour retentissant alors même qu'elle tente de construire une nouvelle histoire d'amour. Entre sombres secrets et passions inavouables, Izzy plonge peu à peu dans un monde où les relations aux allures inoffensives peuvent se révéler dangereuses...

 

Il y a 9 exemplaires en jeu!

 

Pour participer, cliquez sur la bannière!

Sans titre 14

Ouvert à la France et la Belgique

Repost 0
Published by Selena - dans Concours
commenter cet article