Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Dans ma bulle livresque
  • Dans ma bulle livresque
  • : Dévoreuse de livres, tout les moments sont bons pour lire. Chaque livre est une fenêtre ouverte sur un mode de pensée différente, un autre monde, une autre réalité. Un livre me permet de m'évader, de me déconnecter de ce qui m'entoure ou de ce qui m'empli la tête. Je vous invite donc dans ma bulle personnelle, avec des avis tout aussi personnels qui n'engagent que moi ;)
  • Contact

Ma lecture en cours

Hate list

En Lecture Commune

Bannière Gr3nouille

Rechercher

Mes codes

Coup de coeur!!!!!

5.jpg

 

 

 

Excellent!!

4

 

 

 

C'est bon!

3

 

 

 

Bof, j'ai pas aimé

2.jpg

 

 

 

Nul!

1.jpg

Aussi présente sur :

i logo10

 

PL.jpg

 

MS.jpg

Dark-Ambiance.jpg

16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 00:01

Pour ses trois ans, Clairdelune vous donne la chance de gagner un livre. Il y a deux choix :

Sans titre-2

La-foret-des-damnes.jpg

Dans le monde de Mary, il y a des vérités simples. 
Les Sœurs savent toujours le mieux.
Les Gardiens protègent et servent. 
Les Damnés, revenus de la mort, ne renonceront jamais. 
Et il faut se méfier de la clôture qui entoure le village. 
La clôture qui les sépare de la Forêt des Damnés.
Mais lentement, les vérités de Mary s'effondrent et son monde est plongé dans le chaos. 
Elle doit faire face à la vérité de la Forêt des Damnés. 
Se pourrait-il qu'il y ait de la vie dans ce monde dévoré par la mort?

Un monde post-apocalyptique peuplé de zombies, une histoire d'amour ensorcelante.

Le premier roman d'une jeune femme fascinée par les films d'horreur et les mondes infestés de morts-vivants! Un récit poignant. Intelligent, ensorcelant, sombre et beau à la fois.

Sans titre-2

La-colonie-d-Astrelof.jpg

Pour les grandes vacances, les parents de Naya décident de l’envoyer en colonie de vacances. Là, elle se lie d’amitié avec une jeune fille drôle et dynamique, Stessie, puis avec Lucas, le rebelle courageux. Ensemble, ils essayent de percer les secrets de l’équipe d’animation qui se comporte bizarrement. La colonie regorge de mystères et le trio, en cherchant à les éclaircir, découvre un livre étrange?: il révèle l’existence d’un monde inconnu, rempli de magie et de créatures extraordinaires.

L’arrivée d’un être diabolique déclenche de véritables hostilités. Unis par le lien invisible d’une origine commune, les adolescents doivent livrer un combat où l’esprit d’équipe est synonyme de survie…
Sans titre-2
Pour participer, cliquez sur la bannière :
Concours-au-paradis-des-livres.png
Ouvert à la France seulement
Repost 0
Published by Selena - dans Concours
commenter cet article
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 00:01

Vivant280 Pages
21 Octobre 2011
Éditions Bragelonne
17.30€ / 26,95$

Présentation :

R est un zombie. Il n’a pas de nom, pas de souvenirs, pas de pouls. Mais il rêve.

Dans les ruines d’une ville dévastée, R rencontre Julie. Elle est vivante, palpitante. C’est un jaillissement de couleurs dans un camaïeu de gris. Et sans vraiment savoir pourquoi, R choisit de ne pas la tuer. C’est le début d’une étrange relation, à la fois tendre et dangereuse.

 
Ce n’était jamais arrivé. R bafoue les règles des Vivants et des Morts.

Il veut respirer de nouveau, il veut vivre, et Julie va l’aider. Mais leur monde ne se laissera pas transformer sans combattre.

Mon avis :

Je n'aime pas les zombies. Vraiment pas. Chaque fois que passe un truc de zombies à la télé, je change de poste. Et hors de question qu'on me traîne au cinéma pour aller voir un film de zombies. Alors, pourquoi avoir acheté ce livre? Parce que je suis faible et qu'à force de voir des avis coup de coeur fleurir un peu partout sur la blogosphère, ma curiosité a pris le dessus. J'ai voulu tester.

Le livre s'ouvre sur R, un Mort dans une ville qui a un visage post-apocalyptique. Les Morts se sont regroupés dans un aéroport, attendant que le temps passe et que la faim prenne le dessus. Alors, ils vont chasser. Telle est leur vie et leur routine. J'y ai trouvé tout ce que qui m'écoeure chez les zombies : la chair en putréfaction, les grognements, la démarche lourde et traînante, la dégustation de cerveau... Bref, pas du tout emballée, la fille.

R, lors d'une chasse, décide de sauver une Vivante au lieu de la manger. Il l'a ramène à l'aéroport, essaie de lui expliquer qu'il lui a sauvé la vie et essaie de la mettre en confiance. Julie, la Vivante, essaie de comprendre par quel miracle un zombie l'a épargné. Elle remarque que R est différent. J'ai dit que je n'aimais pas les zombies? Alors, je n'aimais pas R. Julie m'a ému, par-contre. Elle qui doit survivre dans un monde où toute la beauté a disparu, dans un monde où chaque seconde est utilisée pour survivre. Mais qui rêve d'une solution, qui garde un espoir. Je l'ai aimé d'emblée. Puis, je ne sais pas pourquoi, ni même quand d'ailleurs, je me suis rendu compte que j'appréciais beaucoup R et sa soif de vie. Que le personnage m'émouvait aussi. Quel choc.

Plus que ça, je me suis aperçue que je tournais les pages avec avidité, que je voulais aller plus vite que la musique parce que j'avais été emportée par le récit d'espoir que l'amour d'un Mort et d'une Vivante ne manque pas de susciter dans un monde comme celui-ci.

Je suis entrée dans ce roman à reculons et pourtant, j'en suis sortie à reculons. Et oui, j’irai voir le film dès qu’il sortira!

4-copie-1

Lu en lecture commune:

LC---vivants.png

L'avis de Michou

L'avis de Viou

L'avis de Froggy

 

Pour lire les premières pages

Repost 0
Published by Selena - dans Fantastique
commenter cet article
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 00:01

L'héritage de fanny424 Pages
Septembre 2012
Éditions AdA
4.75€ / 4.95$

Présentation :

Les cousines Amanda, Sophie et Fanny Broadmoor sont comme des soeurs, mais quand leur grand-père décède, les dispositions de son testament pourrait bien rompre le lien qui les unit. À 17 ans, Fanny n’a jamais attaché beaucoup d’importance aux conventions sociales. En fait, elle a accordé son amour à Michael, le gardien de bateaux de la famille. Mais lorsqu’elle reçoit un étonnant héritage, elle se rend compte à quel point la société peut être tyrannique... et qu’elle pourrait accorder sa confiance aux mauvaises personnes. Fanny osera-t-elle écouter son coeur et risquer de s’aliéner sa famille? Qu’arriverait-il si elle perdait tout ce qu’elle a toujours connu? Tout se résume à un choix: que souhaite-elle laisser comme héritage?

Mon avis :

Fanny a perdu sa mère à la naissance et à onze ans, elle se retrouve orpheline. Élevée par sa grand-mère et son grand-père, lors du décès de celui-ci elle hérite du tiers de sa fortune. Cela soulève une vague de protestation de la part des autres membre de la famille. Une orpheline, une fille qui plus est (on est en 1897), qui devient subitement riche? Mais Fanny n'en a cure. Elle est amoureuse de Michael, qui s'occupe des bateaux de son grand-père sur l'île où la famille Broadmoor se retrouve à chaque été. Depuis leur plus jeune âge que Fanny et Michael se connaissent et s'apprécient, mais les choses ont maintenant changé. Un domestique ne peut tout simplement pas courtiser l'héritière d'une des plus grandes fortunes d'Amérique.

J'ai beaucoup aimé me retrouver à la fin du dix-neuvième siècle, avec tout ce que cela comporte de convenances, de moeurs et d'étiquette. Tout est vraiment très bien représenté, certaines fois avec ironie. Les personnages sont presque tous attachants et ne sont pas stéréotypés. Fanny, douce et un peu naïve, qui n'ose pas vraiment dire ce qu'elle pense. En fait, je crois que c'est plutôt parce qu'elle ne pense rien, qu'elle ne dit rien. Je veux dire qu'elle s'en fiche. Elle se fiche des convenances, se fiche de ce que les gens pensent, mais garde tout pour elle. Elle ne se rebelle pas tout haut, elle garde tout cela en elle et fuit autant que possible ses obligations mondaines. Quand elle se fait prendre à les éviter, elle courbe l'échine et suit le mouvement.

Sophie, sa cousine, est plus rebelle et le clame haut et fort. Elle se fiche de tout et semble adorer la provocation. Ça commence à jaser dans la bonne société, alors qu'on la voit danser et boire durant une fête de petits bourgeois, elle n'hésite pas à héler à haute-voix des gens en agitant haut sa main (ce qui ne se fait pas pour une dame), elle fréquente des garçons sans chaperon et en allume plusieurs. Elle s'amuse. Vaniteuse, aucun tact, superficielle, elle a cependant un grand coeur et soutiens Fanny coûte que coûte, peut importe ce que les gens pensent.

Amanda, plus douce, plus conventionnelle, elle se sent déchirée entre ses désirs et les moeurs. Elle a été élevée à les respecter, mais elle désire s'affranchir. Malgré tout, c'est elle qui rappelle ses deux cousines à l'ordre, surtout Sophie quand elle dépasse les bornes. Les trois filles sont donc différentes, mais semblable à divers degrés, toutes en nuances, ce que j'ai beaucoup aimé.

Jonas, le père d'Amanda, est un personnage central. Outré que Fanny ait reçu une telle part d'héritage, il fera tout pour s'en emparer. Dans sa tête, elle n'y a pas droit, donc il ne lui enlève rien. De plus, c'est un homme assoiffé d'argent, misogyne et déterminé. Il n'aura aucun scrupule à se servir de l'argent, de l'étiquette et des moeurs sociales qui ont cours dans la bonne société pour la déshériter. Et personne ne se doute de rien. Plusieurs fois j'ai tremblé pour Fanny, à l'idée de la voir le coeur brisé. À de nombreuses reprises je me suis complètement immergé pour ce voyage au coeur d'une famille riche vivant au siècle dernier.

La quatrième de couverture pourrait très bien faire penser à un roman d'amour. Sauf que j'hésite à le qualifier comme tel, car l'amour de Fanny et Michael, si elle est bien évoquée, est moins présente que la bataille que Jonas livre en coulisse pour avoir l'argent de Fanny. Bref, le deuxième tome n'est pas dans ma PAL, mais il est certain que je le veux. Avec une histoire aussi riche, aussi vivante, aussi bien écrite avec des personnages aussi nuancés et attachants, ce fût un petit coup de coeur! Merci aux éditions AdA pour ce fantastique roman historique!

5

Pour lire les premières pages : (Cliquez à gauche de la couverture pour l'avoir grand format)

Repost 0
Published by Selena - dans Historique
commenter cet article
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 00:01

Evil-Give-me-a-deal-copie-1.jpg178 Pages
2012
Auto-Edition
1.19€

Présentation :

Tout semble joué pour les deux petits fugueurs dont le moment de la capture semble se rapprocher à chaque instant. Pourtant, Ben l'a juré à l'assistante au téléphone : "Vous n'avez encore rien vu". Emilie et Benjamin vont rivaliser d'imagination pour mener leur révolution à son terme et échapper de nouveau aux griffes du monde adulte. Emilie le sait : grâce à son ange et à leur sens de l'improvisation, tout est encore possible.

 

Mon avis sur le tome 1 ICI

Mon avis sur le tome 2 ICI

 

Mon avis :

Dernier tome, dernière ligne droite. Les enfants sont toujours en fuite, les adultes et le système sont à leurs trousses. Avec le plan S.O.S., il semble qu'ils n'aient nulle part où se cacher. Les enfants semblent d'abord partis sur un délire où ils font tout ce que bon leur semble, puis Emilie entraîne Ben dans un endroit où elle pense pouvoir guérir son ami de ses pulsions de voyeurs et autodestructrices. Elle veut lui redonner le goût à la vie.

Dans cet endroit, les enfants goûtent à quelques instants de répits et renforcent le lien qui les unit. La transformation se fait lentement et ces deux personnages sont émouvants. Ils font des rencontres surprenantes.

Je ne reviendrai pas sur le style de l'auteur. J'ai suffisamment exposé les points qui me dérangeaient dans mes deux précédents avis. Juste que ça n'a pas changé dans ce dernier tome et que ça m'empêche d'apprécier cette trilogie. Concernant les fautes d'orthographe et de ponctuation, l'auteur a maintenant une version corrigée. Je l'ai survolée et elle semble mieux de ce côté-là. Pour le style, l'auteur persiste et signe ;)

3

Repost 0
Published by Selena - dans Science-Fiction
commenter cet article
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 00:01

 

c'est lundi-copie-1

D'après une idée de Malou, nous notons chaque lundi nos lectures de la semaine passée, notre lecture actuelle, et les lectures à venir cette semaine.

Les participants sont regroupés chez Galleane .


 

 

Sans titre-2

Ce que j'ai lu cette semaine? (Cliquez sur les couvertures pour voir l'avis^^)

Putains d'Ange-Farceurs

Un total de... 187 Pages... Cette semaine, je manque vraiment de temps...

Sans titre-2

Ce que je suis en train de lire? (Un clic sur la couverture vous emmène direct sur la fiche chez l'éditeur!)

Evil Give me a deal 

Sans titre-2

Ce que je lirai ensuite? (Un clic sur la couverture vous emmène direct sur la fiche chez l'éditeur!)

L'héritage de fanny

Sans titre-2

Et vous, votre programme cette semaine?

 

Repost 0
11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 00:01

 

In My Mail Box

 

Ce rendez-vous hebdomadaire a été mis en place sur le blog The Story Sirens, et repris par Lilie, chez qui sont regroupés tous les participants.

 

Cliquez sur la couverture pour aller voir de quoi il retourne. Un clic sur la couverture vous ammènera sur la fiche de l'éditeur.

Sans titre-2

La-captive-du-prince.jpg

Un roman harlequin, par l'auteur de la saga Chasseuse de vampires!!

orgueilleuse-margot-copie-1.jpg 

Et vous, qu'avez-vous reçu cette semaine?

 

Repost 0
Published by Selena - dans In my Mail Box
commenter cet article
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 00:01

Putains d'Ange-Farceurs187 Pages
2012
Auto-Edition
1.19€

Présentation :

Les routes d'Emilie et Benjamin se sont croisées et ne semblent plus pouvoir se quitter. Leur signalement donné, chaque kilomètre à parcourir devient un périple... Leurs bêtises, dont certaines irréparables, s'accumulent, et le filet se resserre. S'ils parviennent à brouiller les pistes grâce à un train de fret, l'ange d'Emilie semble également les suivre coûte que coûte. Mais cette entité leur veut-elle vraiment du bien ?

 

Mon avis sur le Tome 1 ICI


Mon avis :

Après ma légère déception du premier tome, je me suis demandée : je continue ou pas? On m'avait affirmé que le deuxième tome était meilleur, mais j'hésitais. Puis j'ai flanché, ma curiosité a pris le dessus et je me suis dit que 190 pages, ce n'était quand même pas si pire. Et bien, c'est vrai, la suite est une coche au-dessus, malgré quelques bémols.

Emilie et Benjamin font maintenant route ensemble. Ils sont maintenant recherchés par les autorités et doivent se cacher, les déjouer et se montrer plus malins. C'est un road-trip comme je les aime, avec de l'action et du suspense. Plusieurs fois, ils semblent être à deux doigts de se faire attraper, mais il semblerait qu'un ange veille sur eux. Un Ange-Farceur, qui s'amuse à leurs dépends.

Les enfants sont toujours aussi attachants, plus que dans le premier tome, et j'ai pris plaisir à les voir tranquillement s'apprivoiser. Ils font des rencontres étonnantes, qui m'ont fait sourire. Emilie est un petit vent de fraîcheur, enfantine, mais futée, tandis que Ben est plus sombre et désillusionné.

Là où je n'accroche pas du tout, c'est le style de l'auteur. Je trouve ça frustrant! On a une bonne histoire, des personnages attachants et vivants, mais un style qui fait copie d'examen d'élève du secondaire. Ce sont les mêmes points que j'ai exposés dans ma chronique du premier tome : un style narratif trop familier (par exemple, "bin" au lieu de "bien". Et je parle bien de la narration, dans les dialogues, ça ne me dérange absolument pas), le point de référence temporel pas très net (mélange passé-présent dans le temps narratif, quoique ce soit mieux que dans le premier tome), de l'argot français à tout-va (il ne faut pas oublier que je suis Québécoise, on a notre propre argot qui est nettement différent!), et une ponctuation franchement déficiente (des virgules à la place des points ou carrément des virgules absentes). À part la ponctuation, tout ce que je n'apprécie pas dans le style est voulu par l'auteur. Moi, ça me dérange.
3

Repost 0
Published by Selena - dans Science-Fiction
commenter cet article
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 00:01

c'est lundi-copie-1

D'après une idée de Malou, nous notons chaque lundi nos lectures de la semaine passée, notre lecture actuelle, et les lectures à venir cette semaine.

Les participants sont regroupés chez Galleane .


 

 

Sans titre-2

Ce que j'ai lu cette semaine? (Cliquez sur les couvertures pour voir l'avis^^)

cover-copie-2 Le-livre-perdu-des-sortileges.jpg 

Un total de 1031 Pages!

Sans titre-2

Ce que je suis en train de lire? (Un clic sur la couverture vous emmène direct sur la fiche chez l'éditeur!)

 Putains d'Ange-Farceurs

Sans titre-2

Ce que je lirai ensuite? (Un clic sur la couverture vous emmène direct sur la fiche chez l'éditeur!)

Evil Give me a deal

Sans titre-2

Et vous, votre programme cette semaine?

Repost 0
4 novembre 2012 7 04 /11 /novembre /2012 00:01

In My Mail Box

 

Ce rendez-vous hebdomadaire a été mis en place sur le blog The Story Sirens, et repris par Lilie, chez qui sont regroupés tous les participants.

 

Cliquez sur la couverture pour aller voir de quoi il retourne. Un clic sur la couverture vous ammènera sur la fiche de l'éditeur.

Sans titre-2

Le livre perdu des sortilèges On-ne-peut-pas-lutter-contre-le-systeme.jpg Les-cent-mille-royaumes.jpg cover-copie-1.jpg Ce-soir-et-a-jamais.jpg Bayou La-pluie-d-Halloween.jpg Un-dangereux-secret-copie-1.jpg 

Et vous, qu'avez-vous reçu cette semaine?

Repost 0
Published by Selena - dans In my Mail Box
commenter cet article
3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 03:26

Le livre perdu des sortilèges528 Pages
Éditions Orbit
4 Mai 2011
19.80€ / 26,95$

Présentation :

Diana Bishop est la dernière d'une longue lignée de sorcières, mais elle a renoncé depuis longtemps à son héritage familial pour privilégier ses recherches universitaires, une vie simple et ordinaire. Jusqu'au jour où elle emprunte un manuscrit alchimique : l'Ashmole 782. Elle ignore alors qu'elle vient de réveiller un ancien et terrible secret, et que tous - démons, sorcières et vampires - le convoitent ardemment. Parmi eux, Matthew Clairmont, un vampire aussi redoutable qu'énigmatique. Un tueur, lui a-t-on dit. Diana se retrouve très vite au coeur de la tourmente, entre un manuscrit maudit et un amour impossible.

Mon avis :

Quand j'ai vu que le livre avait été sélectionné pour une lecture commune sur le Club de lecture, j'ai sauté sur l'occasion : j'ai vu tellement de bons avis sur ce livre que j'ai franchi le pas aisément et me le suis procuré. Et ma chronique ne détonnera pas, j'ai A-DO-RÉ! J'ai été rapidement conquise.

Il existe quatre genres de créatures qui coexistent : les sorcières, les vampires, les démons et les humains. Ils ne se fréquentent pas, ne se mélangent pas et les humains sont les seuls à être dans l'ignorance des autres races. Diane Bishop est la dernière descendante d'une longue et puissante famille de sorcières. Depuis une terrible tragédie, Diana ne se sert plus de ses pouvoirs et fait tout pour se comporter comme une simple humaine en restreignant son recours à la magie le plus possible. Bien sûr, il y a quelques incartades, mais elles sont rares. Universitaire brillante, elle prépare une thèse sur l'alchimie au Moyen-Âge, tentant de démontrer qu'il n'y avait en fait aucune magie là-dessous.

Tout change lorsqu'elle consulte un ouvrage à la bibliothèque, qui est censé être perdu. Seulement, elle y a eu accès alors que personne d'autre n'a pu le tenir entre ses mains depuis des siècles. Dès lors, les créatures se lancent à ses trousses et lui tournent autour : sorcières, vampires et démons veulent chacun mettre la main sur ce mystérieux manuscrit, ayant tous des espoirs différents quant à son contenu. Parmi eux, un se détache nettement : Matthew de Clairmont. Un vampire. Beau. Attentionné. Possessif. Secret. Dangereux.

J'ai tout aimé dans ce roman! Déjà, les personnages ne sont pas des adolescents, mais des adultes de trente ans. J'ai aimé Diana, qui est déterminée et courageuse et Matthew, que j'ai eu du mal à cerner au début, mais que j'ai découvert avec avidité. La relation entre les deux m'a emballée et j'ai totalement embarqué. Elle est faite de découverte, d'apprivoisement et d'ajustement. Car chacune des créatures ont leur code de conduite, leurs habitudes et leur instinct. J'ai raffolé du fait que les vampires ne sont pas de gentils vampires, qu'ils soient dangereux, tous autant qu'ils sont, tous aussi gentils voudraient-ils être. J'ai adoré l'approche scientifique de Matthew face aux trois races de créatures surnaturelles, tentant d'analyser ce qui les réunit et ce qui les différencie. Ce qui m'a beaucoup amusé, c'est que la maison de Diana est un personnage à part entière avec un fort caractère!

Le mélange avec la mythologie et les légende donne quelque chose de vraiment accrocheur! Les deux personnages principaux ont une telle curiosité intellectuelle que cela en est contagieux, on en viens à être aussi curieux qu'eux et à vouloir toujours en savoir plus. Tout nous est donné au compte-gouttes et les questions ont le temps de s'empiler avant d'avoir une réponse à l'une d'elle, mais c'est ce qui fait l'addiction à ce roman, car tout est tellement obscur, secret et énigmatique. En même temps, tout est magique! L'histoire se dévoile petit à petit, comme une fleur qui prend son temps pour s'ouvrir et finit par s'épanouir, en nous laissant émerveillés du processus!

Les personnages sont travaillés en profondeur, l'auteur prend le temps de construire la psychologie de ses personnages. On sent que l'histoire est pensée et on commence à apercevoir les ramifications qui vont un peu dans tous les sens, tout en sentant qu'elles vont se rejoindre à un moment ou un autre de l'histoire, car l'auteur a pris le temps de réfléchir à son histoire. Les thèmes qui y sont abordés sont légion, comme la génétique, l'alchimie, la méditation, la mythologie, l'histoire... pour n'en nommer que quelques-uns! C'est une écriture pleine, riche, mature, sans les clichés habituels, qui nous emporte et nous maintient hors du temps, pour la durée de la lecture. Pour ma part, j'ai eu du mal à m'en détacher!

Un premier tome exceptionnellement envoûtant, un gros coup de coeur!

5

Pour lire les avis des participants à la LC, cliquez sur la bannière :

LC Le livre perdu des sortilèges

Pour lire les premières pages : (Cliquez à gauche de la couverture pour l'avoir en grand format)

Pour voir la banne-annonce du livre :


Bande annonce Le Livre perdu des sortilèges par Orbit_Books

Repost 0
Published by Selena - dans Bit-lit
commenter cet article