Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Dans ma bulle livresque
  • Dans ma bulle livresque
  • : Dévoreuse de livres, tout les moments sont bons pour lire. Chaque livre est une fenêtre ouverte sur un mode de pensée différente, un autre monde, une autre réalité. Un livre me permet de m'évader, de me déconnecter de ce qui m'entoure ou de ce qui m'empli la tête. Je vous invite donc dans ma bulle personnelle, avec des avis tout aussi personnels qui n'engagent que moi ;)
  • Contact

Ma lecture en cours

Hate list

En Lecture Commune

Bannière Gr3nouille

Rechercher

Mes codes

Coup de coeur!!!!!

5.jpg

 

 

 

Excellent!!

4

 

 

 

C'est bon!

3

 

 

 

Bof, j'ai pas aimé

2.jpg

 

 

 

Nul!

1.jpg

Aussi présente sur :

i logo10

 

PL.jpg

 

MS.jpg

Dark-Ambiance.jpg

16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 00:01

Rose Madder768 Pages
09 Mai 2005
Éditions Le Livre De Poche
8.60€ / 14.95$

Présentation :

Quatorze ans de mariage, quatorze ans de mauvais traitements : toute la vie de Rosie. Un enfer ! Doublé d’une obsession : fuir son tortionnaire de mari, flic jaloux, bourreau sadique, prêt à la massacrer à la première occasion.

900 kilomètres suffiront-ils à la préserver de Norman ? Qui donc pourrait lui venir en aide ? Personne en ce monde. Mais il existe un autre monde. Celui de Rose Madder. Cette femme n’est peut-être qu’un personnage de tableau, une hallucination. Elle possède pourtant un pouvoir étrange. Un pouvoir dont Rosie pourrait profiter. A moins qu’en traversant la toile, elle ne déchaîne l’apocalypse…

Mon avis :

Rosie a 18 ans lorsqu'elle se marie avec Norman Daniels. Dès la nuit de noce, les sévices commencent. Norman est flic et quand il fiche une raclée à sa femme, il sait comment faire pour ne pas attirer les soupçons sur lui. Et chaque fois qu'il l'envoie à l'hôpital, il lui dit quoi dire exactement. Elle est avertie : si elle dit autre chose, il la tuera. Quatorze ans de mauvais traitements. Même que "mauvais traitements" est un euphémisme. Au fil du récit, à travers les pensées de Rosie, on en découvre toujours un peu plus sur ce qui lui a fait subir et c'est terriblement inhumain. Certaines scènes m'ont même données l'impression d'être imprimées au fer rouge dans mon cerveau tellement c'était dégoutant et cruel. Après quatorze ans, Rosie se réveille enfin. Elle pique la carte de crédit de son mari puis s'enfuit. D'abord perdue, elle achète une place dans un bus et s'en va 900 kilomètres plus loin, avec comme bagage son sac à main, les vêtements qu'elle a sur le dos et 350$ qu'elle a retiré sur la carte de crédit avant de s'en débarrasser.

Quand Norman découvre la fuite de Rosie, il entre dans une rage froide et calculatrice. D'abord, comment a-t-elle osée? Non seulement s'enfuir, mais lui prendre de l'argent! Pour ça, il va la tuer. Étant policier, il a tous les moyens pour la traquer et plus encore : les moyens d'un homme que faire mal ou tuer en cours de route ne dérange pas.

Tout au long du roman, j'étais admirative devant Rosie. Pour une femme qui a vécu ce qu'elle a vécu, elle est courageuse. Avec d'autres femmes violentées qui deviendront ses amies, elle se refait tranquillement une santé psychologique et démarre sa nouvelle vie. Elle a repris son nom de jeune fille, elle se dégote un boulot et aussi un petit appartement rien qu'à elle. Dans cet appartement, elle accroche un tableau qu'elle a trouvé chez un brocanteur. Un tableau qui l'a "appelé" avec force. On y voit une femme de dos, habillée d'une robe rose garance (en français Rose Madder veut aussi dire Rose Garance, une nuance de rose) et avec une longue tresse blonde qui lui descend dans le dos. Rosie se rend compte que penser à Rose Madder lui donne de la force et du courage, lui permettant d'oublier sa peur. Parce que Rosie a peur. Pour elle, la vraie vie est un monde inconnu. Elle qui a été coupée de tout pendant quatorze ans doit réapprendre à vivre et ce n'est pas facile. Très attachante comme personnage, quand Norman se rapproche de sa proie, on a peur pour elle.

Le livre est découpé en dix chapitres. Dans chacun des chapitres, il y a de dix à treize parties. La construction du récit est intéressante. Nous suivons Rosie qui se refait une vie et tout d'un coup, au détour d'une des parties du chapitre, nous basculons du côté de Norman qui traque sa femme, avec des phrases telle que "Pendant que Rosie [... ]" ce qui met les contrastes plus en évidence avec Rosie qui devient de moins en moins obsédée par le retour de Norman et Norman qui, au contraire, devient de plus en plus obsédé par le désir de retrouver sa Rose vagabonde.

Faut dire que le roman est tout qu'un pavé. Certes, le suspense est bien maintenu avec Norman qui se rapproche de plus en plus de sa femme et qui sombre de plus en plus dans la folie. L'élément du tableau en rajoute une couche niveau folie (je ne dirai rien pour ne rien gâcher, je dirai juste que c'est complètement délirant, mais bien trouvé! Génial en tout cas!), mais parfois, j'ai trouvé qu'il y avait des longueurs, de ces moments ou l'action se traine et s'étire et qu'à force de suspense psychologique, j'en venais à décrocher, faute de quelque chose de concret à quoi me raccrocher. Mais à partir du dernier tiers du roman, je n'étais plus capable de le lâcher!

Une chose m'a cependant beaucoup chiffonnée durant ma lecture et c'est d'entrer dans les pensées de Norman. Cet homme ne connait pas d'autres injures que "pute", "salope", "connasse" et "gouine" qu'il sert à toutes les sauces, dans tous les plats. J'ai fini par m'en lasser à un moment donné et me retrouver dans la partie "Norman" devenais pour moi une embuche à ma lecture tellement je trouvais le personnage lourd et vulgaire. Mais bon, Rosie est quand même beaucoup plus présente que son mari et les moments avec Norman sont plutôt courts. Ça nous offre aussi un bon contraste niveau personnage, la douce Rosie et le sauvage Norman.

Ce n'est pas le meilleur de Stephen King à mon avis, mais c'est quand même un bon! Il y aurait même un projet de film dans l'air. Je suis un peu perplexe après avoir lu le roman, car je me demande sérieusement comment ils vont pouvoir rendre le côté psychologique du roman à l'écran...
3

Lu en Lecture Commune avec Louve et Mlle.moon. Pour voir leur avis, cliquez sur la bannière :

187068header3

 

Sans titre 14

Partager cet article

Repost 0
Published by Selena - dans Fantastique
commenter cet article

commentaires

Ayma 20/10/2012 15:12

Un King qui m'avait échappé et me tente gravement :o Belle analyse de l'alternance Rose/Norman avec le je m'éloigne tu te rapproches :D

Norman, ça t'a fait penser à Hitchcock ou y'a que moi ? :$

Selena 21/10/2012 20:58



Merci Ayma!! En fait, je suis peut-être inculte mais je n'ai jamais vu aucun film d'Hitchcock^^


 


Bizouxx



Ludivine 16/10/2012 21:21

je l'ai lu il y a très longtemps maintenant mais j'avais beaucoup aimé ( comme 99% des King^^)

Selena 17/10/2012 02:27



King est un auteur extra ;) Mais il y avait de bonnes longueurs dans celui-ci!



noisette2011 16/10/2012 12:36

Un bon roman, mais il est loin d'être mon préféré.
Je l'ai trouvé un peu long.

Selena 17/10/2012 02:25



Il y a de sacrées longueurs, je te l'accorde ;) C'est tout qu'un pavé!



Hellza 16/10/2012 07:48

J'ai lu celui-ci il y a 11 ans (je m'en souviens parce que je venais d'avoir mon fils ;) )et il m'a laissé un bon souvenir. j'ai hâte de replonger dans King, mais j'ai décidé que ce serait mon défi
2013 - TOUS les King, que j'ai d'ailleurs presque tous lus, mais ado pour la plupart.
C'est vrai que le personnage de l'ex est très "limité", mais je pense que c'est encore plus terrifiant de voir quelqu'un de si borné ! Je suis cependant d'accord avec toi : les mêmes insultes, à
force , ça lasse... Ecoute la plupart des gens, à part put*in et c*nnard, s*lope, ils ne sont pas très originaux ;) Allez, on relance "saperlipopette" ? ;)
Bonne journée !

Selena 17/10/2012 02:23



Et pourquoi pas "merdouille"? XD Je te  souhaite bon courage pour ce défi, ce n'est pas un petit auteur!


 


Bonne soirée!



Pix 16/10/2012 06:56

Celui-fait je ne l'ai pas lu, mais je pense qu'il fera parti de ma liste quand je m'attaquerai à nouveau à Stephen King
Bonne journée, :)

Selena 17/10/2012 02:20



C'est un bon, mais tout qu'un pavé!!!


 


Bonne soirée Pix!