Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Dans ma bulle livresque
  • Dans ma bulle livresque
  • : Dévoreuse de livres, tout les moments sont bons pour lire. Chaque livre est une fenêtre ouverte sur un mode de pensée différente, un autre monde, une autre réalité. Un livre me permet de m'évader, de me déconnecter de ce qui m'entoure ou de ce qui m'empli la tête. Je vous invite donc dans ma bulle personnelle, avec des avis tout aussi personnels qui n'engagent que moi ;)
  • Contact

Ma lecture en cours

Hate list

En Lecture Commune

Bannière Gr3nouille

Rechercher

Mes codes

Coup de coeur!!!!!

5.jpg

 

 

 

Excellent!!

4

 

 

 

C'est bon!

3

 

 

 

Bof, j'ai pas aimé

2.jpg

 

 

 

Nul!

1.jpg

Aussi présente sur :

i logo10

 

PL.jpg

 

MS.jpg

Dark-Ambiance.jpg

29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 00:01

Le-portrait-du-mal.jpg480 Pages
09 Avril 2010
Éditions Milady
7.10€ / 12,95$

Présentation :

Ils étaient prêts aux pires atrocités pour conserver l’éternelle jeunesse. Un portrait de douze personnages au visage en décomposition… La toile est l’oeuvre d’un certain Waldegrave, ami d’Oscar Wilde et passionné d’occultisme, mais elle est sans valeur et plutôt médiocre. Alors pourquoi la mystérieuse Cordelia Gray veut-elle à tout prix s’en emparer ? Quel est le secret du portrait ? Qui sont ces douze personnages ? Vincent Pearson, l’actuel propriétaire du tableau, découvre un lien entre cette oeuvre démoniaque et une série de meurtres particulièrement abominables qui secouent la Nouvelle-Angleterre depuis quelques mois.

Avis :

Même si je n'ai jamais lu Le portrait de Dorian Gray, d'Oscar Wilde, je connaissais quand même la ligne directrice de ce roman : Dorian a un portrait qui vieillit à sa place tandis que lui reste jeune à jamais. Bon, ok je sais que c'est faible et que je ferais bien d'enrichir ma culture, mais reste que j'étais très curieuse de voir comment Graham Masterton avait tourné son histoire. En plus, Chéri qui n'a pas ouvert un livre depuis la fin de son secondaire (ce qui remonte à 16 ans environ) m'a dit que les seuls qu'il avait aimés lire était des Graham Masterton. Curiosité piquée, occasion offerte sur un plateau avec la lecture commune du Dark Club!

Au départ, l'histoire démarre à trois points différents. Au départ, il y a Maurice et Cordélia Gray qui écorchent des jeunes gens, pour une obscure raison. Suit ensuite l'histoire du shérif Jack qui trouve un cadavre qui a été vraisemblablement écorché vivant. Puis, on fait la connaissance de Vincent qui tient une galerie d'art prospère et qui a en sa possession un étrange tableau qui a appartenu à son grand-père qui a fait promettre à ses descendant de toujours le garder en leur possession, de ne jamais le vendre, ni le détruire. Tant et aussi longtemps que ce tableau reste dans la famille Pearson, ils sont en sécurité. Comme on s'y attends, les trois histoires se rejoignent pour n'en faire plus qu'une.

En fait l'histoire ne m'a pas réservé de surprise, puisqu'on connaît tout de suite l'identité des meurtriers, leur mobile et tout. Sauf que c'est vraiment bien raconté. Je conseille d'ailleurs aux âmes sensibles de s'abstenir. Les images sont fortes et dérangeantes, d'un glauque presque insupportable (Pour moi en tout cas, car j'ai une répulsion qui confine à la phobie de tout ce qui touche de près ou de loin aux asticots. Je crois que si un de ces répugnants insectes me touchait je pourrais perdre connaissance), les scènes atrocement bien décrite! Le suspense est aussi très bien maintenu. Les Gray semblent invincibles et je me demandais constamment comment Jack et Vincent allaient faire pour les arrêter. Le suspense réside aussi en la question "Pourquoi le grand-père de Vincent n'a pas tout simplement détruit le tableau?"

Je ne sais pas pourquoi, mais je ne me suis attachée à aucun des personnages. Peut-être parce que j'ai trouvé qu'ils étaient un peu manichéens au début, même si cela s'améliore au fil de l'histoire. Peut-être suis-je resté sur mon impression de début. Peut-être aussi que leur description était trop systématiquement descriptive point. Je veux dire que l'auteur s'est seulement contenté de dresser la liste de quelques caractéristiques physiques de chacun des personnages, couleurs et forme, sans sensibilité, sans l'intégrer au récit petit à petit.

J'ai aimé le cachet un peu désuet qui se dégage du roman. À l'origine, ce roman a été publié en 1985, ce qui fait qu'on était encore aux machines à écrire, qu'il n'y avait pas de cellulaire et d'internet. J'ai aussi enrichi mon vocabulaire d'une dizaine de mots que je ne connaissais pas, ce que j'aime toujours (à condition que ce ne soit pas à tous les deux pages!).

Si vous voulez avoir un bon frisson, je vous le conseille fortement. Ce livre mêle habilement suspense et horreur avec une bonne dose de fantastique. Pour ma part, Graham Masterton sera une expérience à renouveler. Peut-être même que je lirai Le portrait de Dorian Gray un de ces jours, ça m'en a donné envie!

4-copie-1

 

Pour lire les premières pages, cliquez sur la couverture :

F---Le-portrait-du-mal.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Selena - dans Épouvante
commenter cet article

commentaires

Lilibook 30/01/2013 22:36

Ah mais c'est tentant, je ne connaissais pas....

Selena 30/01/2013 23:55



Ravie de t'avoir tentée! Il est vraiment excellent si tu aime les lectures glauques!



noisette2011 30/01/2013 15:37

Moi aussi, j'ai découvert cet auteur récemment avec Démences que je te conseille.

Tu me donnes envie de le lire en tout cas. ^^

Selena 30/01/2013 23:55



Je note Démence! Merci!


 


Bizouxx



Cassiopée 30/01/2013 13:17

Il faudrait aussi que je tente l'aventure avec cet auteur. Ton avis est intéressant !

Selena 30/01/2013 23:54



Merci!! Il vaut vraiment le coup de le découvrir!



louve 30/01/2013 00:10

j'adore cet auteur dont je ne me lasse jamais ^^
Après avoir dévoré 4- 5 romans de lui, ses romans sont tous aussi glauques ^^ pour le portrait du mal, j'ai eu un coup de coeur ^^
Ravie que tu ai aimé en tout cas!
Bisous :D

Selena 30/01/2013 23:52



C'est une première pour moi Masterton, mais certainement pas la dernière!!


 


Bizouxx



viou03 29/01/2013 09:07

J'ai des livres de Graham Masterton dans ma Pal(des prêts) , je ne savais pas trop quoi en penser , après ta chronique ça me donne envie de tenter.

Selena 29/01/2013 14:53



Si tu aime les détails glauques tu sera servie!