Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Dans ma bulle livresque
  • Dans ma bulle livresque
  • : Dévoreuse de livres, tout les moments sont bons pour lire. Chaque livre est une fenêtre ouverte sur un mode de pensée différente, un autre monde, une autre réalité. Un livre me permet de m'évader, de me déconnecter de ce qui m'entoure ou de ce qui m'empli la tête. Je vous invite donc dans ma bulle personnelle, avec des avis tout aussi personnels qui n'engagent que moi ;)
  • Contact

Ma lecture en cours

Hate list

En Lecture Commune

Bannière Gr3nouille

Rechercher

Mes codes

Coup de coeur!!!!!

5.jpg

 

 

 

Excellent!!

4

 

 

 

C'est bon!

3

 

 

 

Bof, j'ai pas aimé

2.jpg

 

 

 

Nul!

1.jpg

Aussi présente sur :

i logo10

 

PL.jpg

 

MS.jpg

Dark-Ambiance.jpg

22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 00:01

Hate list400 Pages
Fevrier 2012
Éditions Albin Michel
15.20€ / 24,95$

Présentation :

Lorsque Valérie franchit le seuil du lycée, elle sait que rien ne sera plus jamais pareil. Cinq mois plus tôt, Nick, son petit ami, a ouvert le feu dans la cafétéria de l’école, tuant une dizaine d’élèves avant de se suicider. Des élèves agaçants, pénibles et arrogants qui figuraient sur la liste que Valérie et Nick ont tenue pour se défouler. Pourquoi ce qui n’était qu’un jeu est devenu un drame ? Comment va-t-on accueillir son retour au lycée ?

Est-elle aussi coupable que Nick ?

Mon avis :

L'école n'est pas une période facile pour certains adolescents. Moqueries, exclusions, humiliations... Nick et Valérie ont fait une "liste de la haine" où tous ceux qui leur font du mal sont inscrits. Nick et Valérie, pour se défouler, imaginent quels genre de stratagèmes ils pourraient mettre en place pour se débarrasser d'eux et aussi comment ils pourraient mettre fin à leurs existences qu'ils considèrent comme merdique. Sauf que ce n'était que ça pour Valérie : un défoulement, un moyen de laisser échapper sa colère et sa tristesse. Jamais elle n'aurait imaginé que pour Nick, c'était sérieux.

Les tueries en milieux scolaire semblent se multiplier depuis quelques années et c'est toujours un choc de voir que quelqu'un peut en arriver à cette extrémité. Au Canada, on a eu notre lot, avec les tueries de l'école Polytechnique, de Concordia, de W. R. Myers High School et de Dawson. Aux États-Unis, il y en a eu beaucoup plus. C'est pourquoi cette histoire touche autant, je crois. J'ai été vraiment touchée par l'histoire de Valérie, qui doit se reconstruire après ce que son petit ami a fait. Pour les gens, elle est aussi coupable que lui, car c'est elle qui est à l'origine de la Hate List. Mais ce n'est pas que l'histoire de Valérie. C'est aussi l'histoire d'une famille qui se déchire et des élèves qui doivent apprendre à surmonter le traumatisme vécu.

Je me suis énormément attachée à Valérie. Alors que les gens autour d'elle semble la détester encore plus qu'avant, on la suit qui essaie tant bien que mal de reprendre le cours de sa vie, elle qui a honte, qui se sent coupable. Retourner au lycée, affronter ses parents qui semblent la prendre pour un monstre, voir ses anciens amis lui tourner les dos... Je n'ai pas eu de pitié pour Valérie, mais de la compassion envers elle, qui finalement n'est coupable que d'un manque de discernement, certes fatal. Je n'ai pas aimé ses parents. Ces gens qui manquent finalement à leurs devoirs d'aimer et de comprendre leur fille. Si la mère m'a paru un peu larguée, que j'ai eu pitié d'elle et que j'ai fini par la comprendre, je n'ai vraiment pas aimé son père, qui m'a semblé être loin de l'idée d'un père. Mais voilà! Les personnages ne sont pas parfaits, ne sont pas ce "qu'ils devraient être", ce qui donne au récit côté très réaliste. Les personnages sont vraiment très bien construits et j'ai eu un coup de coeur pour le personnage du docteur Hieler, le thérapeute de Valérie, un homme bon, qui va être d'une grande aide. J'aurais aimé en savoir plus sur Bea, une femme peintre qui semble aider Valérie, mais qui sort d'un peu nulle part et qui n'est pas aussi présente, ni présentée, qu'elle aurait dû. On assiste aussi tour à tour aux réactions des élèves qui doivent eux aussi se reconstruire. L'aspect psychologique est vraiment mis en avant.

Beaucoup de débuts de chapitre commencent par des articles sur la tuerie et on se rend compte qu'il y a un monde entre ce qui est réel et la façon dont les médias rapportent les choses. On fait aussi de fréquents retours en arrière, pour comprendre comment tout a commencé et aussi comprendre Valérie, jusqu'à la moitié ou l'histoire devient finalement linéaire. L'écriture est fluide et sensible, pleine de justesse, tout en gardant un côté "jeunesse" qui convient bien puisque la narratrice est Valérie. Un récit humain, qui ne cherche pas à excuser quoi que ce soit. À quelques reprises, surtout vers la fin, je n'ai pas pu retenir quelques larmes.

En conclusion, j'ai vraiment adoré. Un récit assez poignant, sans verser dans le mélodrame, qui reste réaliste et qui remue. Ce livre rappelle à quel point il est important de respecter les autres et aussi toute l'importance du pardon, qui n'est pas la même chose qu'oublier.

5

 

Lu en Lecture Commune avec Gr3nouille, vous pouvez retrouver son avis en cliquant sur la bannière :

Banniere-Gr3nouille.jpg

 

Pour lire les premières pages >>>ICI

 

Pour voir la bande-annonce du livre (en anglais) :

Partager cet article

Repost 0
Published by Selena - dans Contemporain
commenter cet article

commentaires

Hellza 30/04/2013 00:48

Tu parles si bien de ce livre... Tu m'as donné envie de le lire.

Clairdelune 22/04/2013 20:39

J'ai aimé également. L'ambiance est lourde, triste et on s'attache à Valérie ^^

Belledenuit 22/04/2013 11:01

Une de mes prochaines lectures :)

patlecture 22/04/2013 09:34

je veux trop le lire celui-là aussi depuis trop longtemps mais je ne trouve jamais le temps...........

pix 22/04/2013 07:17

Il a l'air vraiment intéressant celui-là. Je prends note.
bise et bonne journée